ADS
29 Jun 2020

Affaire de détournement de 500 milliards : Séna Alipui n’y voit rien de sérieux

L’affaire qui défraie actuellement la chronique au Togo est certainement le ‘détournement’ des centaines de milliards dans l’affaire qu’il convient d’appeler ‘Adjakly’. Si sur les réseaux sociaux cette affaire fait grand bruit, elle ne convainc pas tout le monde. Le président du groupe parlementaire Union des forces de changement (UFC) n’y croit pas un seul mot. Séna Alipui y voit plutôt un règlement de comptes.

C’est en tout cas ce que déclare le collaborateur de Gilchrist Olympio dans une vidéo qui circule lundi sur les réseaux sociaux. Le député va plus loin en estimant qu’au niveau de l’Assemblée nationale, l’UFC ne peut pas convoquer un ministre et l’entendre dans cette affaire.

« Je ne vois rien de tangible, de documenté et de sérieux dans cette affaire. Je vois plutôt un règlement de comptes. De toute façon, l’avenir nous le dira. Je n’ai pas matière à convoquer un ministre pour cette affaire », déclare-t-il.

Pour l’heure, aucune réaction officielle du gouvernement togolais. On a appris par voie de presse que le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé se serait saisi du dossier. Mais, cela reste encore à être vérifié.

Pour rappel, c’est le journal ‘L’Alternative’ qui a révélé cette affaire. Il charge l’ancien coordinateur du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP) d’avoir procédé au détournement de fonds à hauteur de 500 milliards de francs CFA.

Vivement que la justice situe l’opinion dans cette énième affaire de détournement de fonds public.

Read 671 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…