ADS
20 May 2020

Togo : ANADEB contourne le Covid-19 et poursuit les restaurants communautaires

Pari réussi pour l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB). Le bras opérationnel du développement à la base a trouvé le moyen de continuer l’opération des restaurants communautaires, dans le strict respect des mesures barrières contre le coronavirus. Mercredi, dans plusieurs quartiers du Grand-Lomé, des vivres ont été distribués aux ménages les plus vulnérables, sur 4 sites répartis en sous-sites.

Sur les sous-sites, sont rassemblés de petits groupes de bénéficiaires avec lesquels la distanciation sociale a été respectée à la lettre. Tout le monde a porté une bavette. A la manette, la Directrice générale de l’ANADEB, Mazalo Katanga, accompagnée par une délégation.

Global Actu a suivi la distribution des kits alimentaires à l’EPP Adakpamé et à l’EPP Boka à Nyékonakpoè. Aux 2 lieux, les bénéficiaires n’ont pas eu droit au repas chaud qui engendre des attroupements, mais à des kits alimentaires de rations sèches constitués de maïs, de riz, du gari et d’huile.

« Nous venons de démarrer la distribution des vivres aux 6.500 bénéficiaires du projet de restaurants communautaires, répartis sur 13 sites du Grand-Lomé. L’élément important pour nous, c’est d’arriver à distribuer les vivres aux ménages les plus vulnérables de notre capitale mais également, veiller à la lutte contre la propagation du coronavirus  au cours de ces opérations », a expliqué la patronne de l’ANADEB.

A Adakpamé, une femme bénéficiaire de ce don, n’a pas caché sa joie. « Nous sommes très heureux d’avoir ce kit alimentaire. Mes enfants seront heureux aujourd’hui. Dans 3 jours, c’est la fête du Ramadan. Chez moi, c’est la joie », s’est-elle réjouie.

Pour respecter les mesures barrières de lutte contre le coronavirus dans notre pays, les 13 sites ont été subdivisés en 78 sous-sites qui rassembleraient peu de personnes et qui permettraient de respecter les mesures barrières. L’ANADEB a réussi à faire cette répartition avec les autres acteurs, notamment les ministères de l’Action sociale et de la Santé, les maires et les présidents des CVD et CDQ.

Commencés le 25 décembre 2019, les restaurants communautaires s’organisaient sur les sites une fois en 2 semaines. Ce ne sera plus le cas, prévient la DG de l’ANADEB. « A cause de la maladie, nous avons décidé d’organiser une seule opération par mois avec une quantité d’aliments équivalente à 2 séances. Nous faisons donc une opération à la place de 2 avec des quantités beaucoup plus conséquentes en vue de permettre aux bénéficiaires de faire face aux difficultés d’alimentation auxquels ils sont confrontés, surtout pendant cette période de Covid-19 », a-t-elle souligné.

A l’occasion, des artistes ont presté devant les bénéficiaires et ont profité de l’occasion pour sensibiliser les uns et les autres au respect des mesures barrières, pour éviter la propagation du virus.

« C’est une bonne initiative. En tant qu’artiste, j’ai décidé d’accompagner le gouvernement avec ma voix en chantant et en sensibilisant les populations dont nous sommes proches sur comment faire pour ne pas avoir des problèmes liés au coronavirus », a confié Piwi, artiste de la chanson togolaise à Adakpamé.

Ce mercredi, l’opération a touché 4 sites. Elle se poursuit ce jeudi avec 4 autres sites. Elle prendra fin le vendredi prochain.

Read 399 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…