ADS
Kara : les zémidjan ont manifesté leur colère contre une mesure à la Covid-19 Photo: Gakogoe
04 Apr 2020

Kara : les zémidjan ont manifesté leur colère contre une mesure à la Covid-19

S’il est une mesure relative à la lutte contre la propagation du coronavirus au Togo qui fait grincer des dents, c’est bien celle interdisant aux conducteurs à 2 roues de transporter des personnes. Du côté de Kara (420 km au nord de Lomé), ces hommes qui vivent du métier de taxi-moto, communément appelé zémidjan, ne sont pas du tout contents.

Ils ont bruyamment manifesté samedi matin leur désapprobation contre cette mesure en sortant nombreux pour bloquer pendant une trentaine de minute, le carrefour Shell 1 à Tomdè, un carrefour connu pour être le plus grand de cette ville de l’intérieur du pays.

C’est en tout cas sous l’œil vigilant des forces de l’ordre et de sécurité.

Selon les informations, ces Togolais disent que cette mesure ne saurait trouver application sans mesures d’accompagnement pour eux qui n’ont autre travail que celui de transporter des personnes d’un lieu à un autre à l’aide de leur moto.

Doit-on le rappeler ? Cette mesure est tombée vendredi dans l’après-midi et concerne tous les conducteurs d’engins à 2 rouez et ceux des tricycles.

Le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, dans son adresse à la nation le 1er avril dernier sur cette pandémie, a annoncé plusieurs mesures d’accompagnement de ceux qui seront les plus touchés par les mesures drastiques. Pour l’heure, aucun de ces mesures n’est encore opérationnelle.

Pour rappel, zémidjan est devenu presque un métier au Togo et auquel beaucoup de personnes qui n'ont pas trouvé un meilleur travail, s'adonnent. Ils sont des milliers de jeunes à embrasser ce métier qui leur permet de joindre les 2 bouts. 

Read 995 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…