03 Dec 2019

Apôtre Agbemadou : ‘Dieu m’a dit que si je demeure enseignant, j’allais mourir pauvre’

Créé à Lomé il y a 10 ans, le ‘Ministère Jésus la lumière du monde’ (MJLM) compte aujourd’hui une cinquantaine de paroisses au Togo, au Bénin et au Ghana. Une véritable bénédiction divine, estime l’apôtre Komlan Agbemadou, fondateur de cette église. ‘L’homme de Dieu’ était face à la presse mardi pour annoncer les activités qui vont meubler la célébration de ce jubilé d’étain et les perspectives.

Le MJLM, selon son fondateur qui n’était jusqu’en 2001 qu’un enseignant de mathématiques, de sciences physiques et de SVT, est une véritable inspiration donnée à lui par Dieu. Et la célébration des 10 ans est une reconnaissance au Tout-puissant et également solliciter son assistance, pour, dit-il, continuer l’œuvre d’expansion de sa parole.

« Cette église est une inspiration que Dieu m’a donnée en 2001. En ce temps, j’étais un simple enseignant et un répétiteur adulé. J’ai dû rendre ma démission pour répondre à l’appel de Dieu. Les gens m’ont dit que j’ai commis une erreur. Sauf que le seigneur m’avait déjà averti que si je continuais ma carrière d’enseignant, j’allais mourir pauvre », a-t-il déclaré à la presse.

En guise d’’apothéose de ces 10 ans, une grande rencontre de tous les fidèles des églises du MJLM aura lieu le dimanche 8 décembre au palais des congrès de Lomé. Au menu, un culte d’action de grâces et une gigantesque cérémonie de remise de diplômes et attestations aux étudiants de la 8ème promotion de Pya et de Lomé.

Comment cet homme de Dieu est-il arrivé à faire cela en 10 ans ? Après une formation reçue auprès du pasteur William Tete, l’apôtre dit avoir reçu une grande vision, celle dit-il, « de sauver les âmes pour Jésus Christ ».

« Une vision qui s’est concrétisée par la construction du temple de Bethlehem au Tout-puissant, celui qui accueille la conférence de presse et qui est le siège de toutes nos paroisses. Et sous son impulsion, nous avons érigé le temple et avons débuté le culte en mai 2009 », a-t-il narré.

Dès 2012, on va assister à une explosion des temples notamment à Djagblé, Tsévié, Hédzranawoé et Togblékopé. En 2013, Agodéké, Vogan, Adétikpoé, Notsé, Assahoun, Pya, Kara, Atakpamé, Tabligbo, Kpalimé, Sokodé et Tandjouaré vont entrer dans la danse. Aujourd’hui, le MJLM possède des églises au Bénin et au Ghana.

En termes de perspectives, le MJLM compte consolider ses acquis à travers des paroisses affermies et des fidèles et des pasteurs dont la vie s’améliore. Il s’agira aussi d’embellir le temple qui sert de siège, créer dans un futur proche une station radio pour diffuser les messages, ouvrir une école séculaire pour former autrement les enfants et ouvrir un centre médical pour assurer les premiers soins.

Pour information, la célébration de ces 10 ans a débuté avec une opération de salubrité dans les localités où se trouvent les églises  Ministère Jésus la lumière du monde’ (MJLM). Des dons de vivres et de non vivres sont aussi prévus dans certains orphelinats.

Read 636 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…