01 Dec 2019

Togo : et si tout le monde faisait comme les filles et fils de Tokpli…

L’Union des ressortissants de Tokpli (URT), était en Assemblée générale extraordinaire à Lomé ce samedi. L’objectif de cette organisation qui regroupe les filles et fils de Tokpli, l’un des 12 cantons de la préfecture de Yoto, c’est de faire le point des activités réalisées par l’association, réfléchir sur les questions de développement de Tokpli et les questions de sécurisation du patrimoine foncier.

Pendant des heures, les ressortissants de ce village ont abordé les problèmes qui leur tiennent à cœur sans qu’on ne puisse savoir qui est bleu, blanc, rouge, jaune, orange ou noir. Pour eux, ce qui compte, c’est l’élaboration et l’exécution des projets de développement en faveur du village qui les a vus naître, de promouvoir l’éducation des enfants et des jeunes et de sensibiliser les autorités et institutions sur les questions touchant la vie du village de Tokpli et de ses environs et d’œuvrer pour susciter une coopération décentralisée active des partenaires étrangers en vue de jumelages.  

Depuis son élection il y a 3 ans, le bureau de l’URT a réalisé beaucoup de choses, selon Emilie Samboe, secrétaire générale de l’URT. Sur 3 années consécutives, les élèves de l’EPP Tokpli ont bénéficié de dons de fournitures scolaires.

« L’une des préoccupations majeures sinon l’ultime des natifs de Tokpli est la sécurisation de leur patrimoine foncier, une particularité dans le Yoto sinon dans tout le Togo entier. Le bureau de l’URT a été sensible à ces cris d’orfraie et a en date du 9 mars 2019, procédé dans un climat empreint de menaces et d’intimidations à la mise en place du bureau des gestionnaires fonciers appelés ‘Zogbéga’, une représentation  de l’URT si chère aux grandes figures du village et l’URT’, a lancé le président, Jacques Agbemadon, faisant le rapport moral de l’URT à ses frères et sœurs.

Selon lui, de grands chantiers attendent d’être entamés. On parle de l’ouverture d’un centre d’élevage, l’entame de cultures maraîchères et jardins potagers, la clôture du jardin d’enfants de l’école primaire, la formation des groupements pour le activités agro-pastorales, la remise de cadeaux de fin d’année aux élèves du cours primaire en ce mois de décembre et l’immatriculation du domaine foncier appelé ‘Zogbé’ et l’état des lieux dudit domaine.

« Malgré la turbulence dans laquelle végète notre organisation, le bureau directeur ne perdra jamais de vue la pensée unificatrice des pères fondateurs », a promis le président.

On se souvient qu’en juin 2018, cette association était montée au créneau pour condamner vivement ce qu’ils ont qualifié ‘d’assassinat’ du jeune Louis Anoumou (18 ans) par les éléments de l’opération Entonnoir.

En guise de rappel, Tokpli regorge de beaucoup de personnalités. On peut citer Léopold Gnininvi, ancien ministre d’Etat et ancien secrétaire général du parti politique ‘Convention démocratique des peuples africains (CDPA)’ et Agbéyomé Kodjo, ancien Premier ministre, ancien président de l’Assemblée nationale et aujourd’hui, président du parti politique ‘Mouvement patriotique pour la démocratique et le développement (MPDD)’.

Au nombre des personnalités présentes à cette assemblée, on peut voir Henry Gbone, ancien député et Daniel Gnininvi.

Read 409 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…