01 Dec 2019

Togo : aidés par le GAAT, les élèves du CEG Nyékonakpoè ont mis au propre leur établissement

En attendant la finalisation du hangar qu’il est en train de construire au sein du CEG Nyékonakpoè, ce qui doit servir à partir des prochains jours de cantine pour cet établissement scolaire plus connu sous le nom de CEG Boka, le Global Alumni Association of Togo (GAAT) était samedi aux côtés des élèves dudit établissement.

Munis de balais, de coupe-coupe, de râteaux, de sauts et de bassines, ces élèves ont mis au propre leur établissement en mal de malpropreté. Mobilisés en grand nombre, chacun faisait ce qu’il peut. Qui pour sarcler, qui pour balayer ou pour ramasser les herbes coupées et les mettre dans des poubelles. D’autres encore amenaient de l’eau de chez eux pour servir aux autres.

Une activité organisée de bout en bout et en quelques heures, le CEG qui il y a quelques semaines était méconnaissable, a carrément changé de look.

« Nous tenons à remercier l’association GAAT qui n’a ménagé aucun effort pour venir à notre secours. Nous remercions également les élèves qui se sont mobilisés pour être là ce samedi, un jour où ils ne sont pas censés venir. L’association est venue lancer les activités, nous allons continuer pour que lorsqu’ils reviendront, ils trouvent un eldorado ici, un établissement propre », a promis le directeur du CEG Boka.

Représentant l’ambassade des Etats-Unis, Josita Ekouevi a sensibilisé ces élèves sur la propreté et pourquoi il est important pour l’homme de vivre dans un cadre propre. S’adressant aux élèves, elle a dit : « vous êtes des leaders de demain, nous étions aussi des élèves, nous avons eu aussi ces challenges. Echangez avec les autres qui n’ont pas pu venir et vos parents à la maison. Nous espérons que lorsque nous reviendrons, tout sera propre et meilleur que ce que nous voyons aujourd’hui ».

Pour le GAAT, cette association composée de Togolais qui ont bénéficié des différents programmes d’échanges et d’études aux Etats-Unis, la mission est accomplie, les élèves de ce CEG ont compris la nécessité de rendre propre son cadre.

« C’est comme cela qu’on bâtit une nation, chacun faisant quelque chose », a déclaré le chargé à l’organisation du GAAT.

Read 228 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…