05 Nov 2019

Le Togo se dote de ‘Nunya Lab’, un hub qui ambitionne de dépasser le Klab rwandais

La maison des jeunes d’Amadahomé à Lomé a un incubateur pour les jeunes. Dénommé ‘Nunya Lab’, ce hub de créativité financé à hauteur de 75 millions de francs CFA par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a été lancé mardi. Ce centre d’inventivité et d’innovation proche du Klab rwandais, se donne pour ambition de créer une nouvelle classe de jeunes entrepreneurs au Togo.

Le lancement a été fait au cours d’une cérémonie présidée par la ministre du Développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, Victoire Tomégah-Dogbé. C’est en présence entre autres d’Alioune Dia, représentant résident du PNUD au Togo et du directeur général du Klab rwandais, Aphrodice Mutangana.

Pour la ministre, il s’agit d’un laboratoire de connaissances qui va proposer des solutions innovantes aux problèmes de développement des jeunes. « C’est une plateforme visant à promouvoir les talents. Notre ambition est de voir émerger à travers ce hub, une nouvelle classe de jeunes entrepreneurs. C’est un tremplin, un outil de développement des jeunes par les jeunes », a-t-elle précisé.

Pour la représentante du gouvernement, ce centre s’est inspiré du Klab rwandais mais vise à le dépasser.

Selon Alioune Dia, face au sérieux problème de chômage et de débouchés auquel la jeunesse africaine est confrontée, l’entrepreneuriat se positionne comme une solution de premier ordre.  Et pour que l’entrepreneuriat prospère, a-t-il souligné, il est nécessaire de mettre en place un cadre et un environnement pour initier, tester des idées et des solutions nouvelles pour le bénéfice de tous les jeunes togolais qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat et l’innovation.

« Voilà la raison d’être du Nunya Lab. Il vise à doter les jeunes porteurs de projets ou chercheurs d’emploi des compétences nécessaires à la création et à la gestion d’entreprises et à leur fournir des conseils en orientation professionnelle », a-t-il ajouté.

Pour les jeunes de Lomé et même de l’intérieur du pays, c’est un espace de coworking et où ils pourront suivre les formations professionnelles, profiter d’une mise en relation renforçant ainsi la dimension partage d’expérience.

Bref, ce centre aura pour mission d’assurer le conseil, la formation, le mentorat, le suivi individualisé pour les jeunes.

En filigrane de la mise en place de ‘Nunya Lab’, se trouve le Fonds d’appuis aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ).

Read 387 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…