04 Nov 2019

Togo : Chantal Donvide, la grande gagnante de la 1ère édition du MIATO

C’est dans une ambiance festive que les portes se sont fermées dimanche soir sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé sur la première édition du Marché international de l’artisanat du Togo (MIATO). Les nombreux artisans de 11 pays qui ont fait le déplacement de ce marché, premier du genre au Togo, ont exprimé leur contentement. Mais la grande gagnante de cette édition, est une artisane venue de l’intérieur du pays.

Chantal Donvide, directrice d’Aklala Batik a remporté le 1er prix du plus important des concours organisés pour stimuler la créativité des exposants. Il s’agit du ‘prix spécial du président de la République’. Cette dame venue de Kpalimé (120 km au nord-ouest de Lomé) va bénéficier d’une bourse de formation à l’extérieur avec tous frais couverts. Le prix lui a été remis par la ministre en charge de l’artisanat, Victoire Tomégah-Dogbé.

« Ce voyage va me permettre d’améliorer la qualité de mes produits et la formation que je donne aux jeunes filles dans mon centre de formation », a déclaré la victorieuse.

Mme Donvide a à son actif, un centre de formation à Kpalimé qui forme les jeunes filles violées, qui ont perdu leurs parents ou que leurs parents veulent donner en mariage forcé.

« Je les forme gratuitement et à la fin de leur formation, je leur offre des kits d’installation. Ces jeunes filles ont des talents à revendre. Je veux que ces filles contribuent au développement du Togo, surtout dans le domaine de l’artisanat », a-t-elle lancé.

Créé depuis 2000, ce sont 419 filles qui sont formées au sein de ce centre.

Selon la ministre, ce marché a connu un succès parce que les artisans sont satisfaits des 10 jours passés ensemble. Au titre du succès enregistré, on compte des ventes sur place, les contacts noués, le dévoilement des talents cachés, des nouvelles techniques et astuces acquises lors des différents ateliers de formation.

« Ce marché a été voulu par les artisans du Togo parce qu’ils ont toujours cherché à avoir une vitrine à eux pour faire découvrir leur talent et la grande diversité de leur création à la fois culturelle et artistique », a-t-elle indiqué.

Selon elle, le MIATO est appelé à être une œuvre pérenne. « Les prochaines éditions vont connaître de plus grands succès parce que la volonté politique est là », a-t-elle ajouté.

Pour rappel, démarré le 25 octobre dernier, la 1ère édition de ce marché a été placé sous le thème : ‘artisanat innovant, facteur de développement économique et social’.

Read 264 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…