12 Aug 2019

Togo : ‘la manne ne tombe plus du ciel’, selon les jeunes de l’église la ‘Grâce divine’

Le jeune chrétien doit travailler et arrêter de penser que par la prière quotidienne, la manne tombera du ciel. Cette idée vient des Jeunes de l’église du Seigneur ‘la grâce divine’ (JESGD) à l’occasion de la célébration dimanche dans leur paroisse cathédrale sise à Totsi-Batomé à Lomé, de l’apothéose de la 3ème édition de leur fête. Elle est placée sous le thème : ‘‘jeune chrétien et l’entrepreneuriat’.

Tous, jeunes hommes et jeunes femmes habillés en T-shirt jaune à l’effigie du JESGD, ont loué leur Dieu à travers un culte d’action de grâce et se sont promis de joindre le travail ou l’initiative privée à l’évangile.

« La célébration de la fête de la jeunesse de l’année 2019, nous l’avons tiré du texte du livre de Luc : 5, 5-6. Aujourd’hui, le gouvernement est en train de promouvoir l’emploi des jeunes. Etant jeunes chrétiens, nous devons créer de l’emploi et des opportunités aux autres jeunes. C’est donc pour inciter nos jeunes frères et sœurs qui ont des idées à se lancer dans l’entrepreneuriat », a déclaré Aklesso Kerewa, coordonnateur de la jeunesse.

Les 2 premières éditions, a-t-il ajouté, ont eu le mérite de permettre à la jeunesse de ladite église de capitaliser des choses, notamment l’union des jeunes du district de Lomé et l’initiation d’une rencontre mensuelle entre les jeunes  pour le partage des idées et des expériences.  

Léonard Avle, le principal pasteur a signalé d’entrée qu’il est important pour son église de réunir les jeunes, ‘l’avenir de notre église’, a-t-il souligné, autour de bonnes valeurs pour la construction du pays. « Cette 3ème édition a connu une évolution. Nous les aidons sur le plan spirituel, en relation avec les enseignements de la Bible, pour qu’ils vivent convenablement. Nous les aidons à savoir comment un homme physique doit se comporter. Nous nous assurons aussi que d’autres personnes puissent les aider sur le plan du travail », a-t-il marqué.

S’adressant aux jeunes en général, il a fait savoir que la manne ne tombe plus du ciel. « Dieu ne fait plus rien de nouveau. Tout est en nous. Nous devons prendre le devant et Dieu nous appuiera. Nous devons donc avoir un travail ou initier, pas question de rester cloitrés dans une église, prier du matin au soir et attendre que le salut descende de Dieu », a-t-il précisé.

Pour rappel, les activités de cette 3ème édition de JESGD ont démarré le 8 août dernier. Des projections de films, des enseignements sur la musique chrétienne, une formation pratique sur la préparation du savon, liquide et des activités sportives ont marqué la fête cette année.

Read 230 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…