06 Aug 2019

Nakpa Polo : ‘partout où il y a privation de liberté, nous allons faire des visites inopinées’

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) va bientôt commencer par faire des visites ‘régulières’ et ‘inopinées’ dans les lieux de détention au Togo. L’annonce a été faite lundi par la présidente de cette institution étatique, Nakpa Polo. L’objectif visé, c’est de prévenir la torture.

Cette mission entre dans le cadre du Mécanisme national de prévention de la torture (MNP), un mécanisme que la Convention contre la torture ratifiée le 18 novembre 1987 et son protocole facultatif obligent les Etats à mettre en place. Le gouvernement confie le rôle du MNP à la CNDH, à travers une loi organique du 20 juin 2018.

« Comme son nom le dit, le rôle du MNP, c’est de prévenir la torture et autres peines et traitements cruels et dégradants. Cela consiste à faire des visites régulières et inopinées dans les lieux de privation de liberté. C’est pour s’assurer de prévenir. Il ne faut pas attendre que la torture soit commise avant de réagir. En faisant ces visites, on prévient la torture », a déclaré Mme Polo.

Les activités du MNP sont donc officiellement lancées ce lundi. Et de différents acteurs sont outillés pour mieux prévenir la torture dans les lieux de privation de liberté.

Cette mesure tombe au lendemain de la tenue à Genève en Suisse, de la 67ème Session du Comité des Nations Unies contre la torture. Une rencontre où le Togo a présenté son rapport sur la torture.

A cette session, il a été demandé au Togo de revoir la CNDH sur 2 points essentiels, notamment celui de moyens suffisants qui doivent lui être accordés afin qu’elle travaille en toute liberté. Le second point best celui d son indépendance.

Read 362 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…