25 Jun 2019

Togo : le gouvernement montre la voie de règlement de la crise à NSIA Assurances

En raison d’un mot d’ordre de grève de 72 heures lancé par le SYNBANK, les banques sont restées fermées mardi au Togo. Les agents des banques n'ont même pas offert un service minimum. Cette situation n’est pas sans bloquer les activités. Cette grève très suivie et provoquée par le licenciement de 9 agents de NSIA Assurances se poursuivra-t-elle mercredi et jeudi ?

L’information a été au cœur des divers du conseil des ministres de ce jour. Sous la présidence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le conseil des ministres a exhorté les différents protagonistes à faire preuve de retenue. Privilégier une solution ‘négociée’ qui préserve les intérêts des parties, serait la bienvenue, propose le gouvernement.

Selon le gouvernement, il faut parvenir à une solution qui « préserve les intérêts des parties et à lever le mot d’ordre de grève lancé par le SYNBANK pour protester contre le licenciement de leurs collègues, décidé par la direction de la banque, dans le cadre du plan de restructuration annoncé par le groupe ».

Le communiqué du conseil des ministres laisse aussi entrevoir que les ministres de l’Economie et des finances, Sani Yaya  et en charge de la Fonction publique, Gilbert Bawara ont fait à l’occasion de la réunion hebdomadaire du gouvernement, le compte rendu de leurs rencontres et échanges avec les acteurs concernés par ce dossier brûlant. Sauf que le document ne laisse aucune trace des conclusions de ces rencontres. 

Les membres du gouvernement ont, ajoute le document, entamé avec les parties prenantes, des discussions afin de créer les conditions d’un dialogue fructueux.

Pour l;heure, aucun appel du SYNBANK pour la levée ou la suspension du mot d'ordre de grève pour les 48 heures restantes. 

Read 800 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…