03 Jun 2019

Togo : la mutinerie à la prison de Tsévié a fait des blessés dont 7 admis au CHR

Douze (12) personnes dont 11 détenus et un agent pénitentiaire ont été blessés dans la mutinerie qui a eu lieu à la prison civile de Tsévié. L’information vient de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH). Que s’est-il passé pour qu’on en arrive à cela ?

Selon l’institution présidée par Nakpa Polo qui dit avoir dépêché à cette prison une équipe, à l’origine de cette mutinerie, se trouve une fouille systématique organisée par l’administration pénitentiaire dans ladite prison, à la recherche de téléphones portables introduits dans la prison et qui seraient en possession de certains détenus.

« Des faits, il ressort que quelques jours plus tôt, l’administration pénitentiaire a eu des informations selon lesquelles plusieurs téléphones portables auraient été introduits au sein de la prison et aux mains de certains détenus. De plus, un visiteur a été interpellé avec du cannabis qu’il tentait de remettre à un détenu », indique le communiqué de la commission.

Au cours de la fouille faite par des agents pénitentiaires appuyés par des éléments de la gendarmerie nationale, les fouilleurs, poursuit le document, ont été confrontés à une ‘violente’ résistance de la part des détenus.

« Ils ont réagi par des lancers d’ustensiles de cuisine et des jets de briques devant servir aux travaux d’assainissement de la prison. Ils ont réussi à défoncer les portes avec pour intention de s’évader. Face à cette situation, les agents en présence ont réussi à les contenir en faisant usage des tirs de sommation et de gaz lacrymogènes », ajoute Mme Polo.

Au bilan, on compte 11 détenus blessés dont 7 ont été évacués au CHR de Tsévié. On ajoute qu’un agent pénitentiaire aussi est blessé et des dégâts matériels.

Read 2034 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…