09 Apr 2019

Togo : les pasteurs syndicalistes présentent les 12 apôtres de la commission des sages

Assainir le ‘corps de Christ’ au Togo et arriver à mettre tous les ‘hommes de Dieu’ au pas, afin que les noms d’oiseaux que trainent les pasteurs disparaissent, voilà la mission que s’assigne le Syndicat des pasteurs We are one du Togo (SYNPAWAOTO). Les responsables de cette organisation syndicale ne perdent plus de temps pour parvenir à cette fin.

Après la rencontre avec les pasteurs qui officient à Tsévié (35 km au nord de Lomé) il y a seulement quelques jours, les responsables dudit syndicat ont tenu lundi au centre communautaire de Bè à Lomé une Assemblée générale extraordinaire. A l’occasion, les différentes commissions qui accompagnent le bureau du syndicat, ont été présentées. La plus importante de toutes, c’est la commission des sages.

Présidée par un doyen, formée de 12 apôtres, cette commission, aile marchande du bureau exécutif, a la lourde charge d’assurer la discipline et de prodiguer des conseils aux pasteurs, de régler les conflits entre les différents membres du syndicat et d’assister le bureau dans les prises de décisions ‘spirituelles’.

« La commission des sages est formée par des apôtres, c’est-à-dire ceux qui ont l’expérience dans l’œuvre de Dieu, qui forment et éduquent les pasteurs, les équipent et les envoient sur le terrain. Le bureau exécutif a trouvé bon de travailler avec cette commission. Nous sommes 12 apôtres. Nous soutenons le bureau dans les prises de décisions et démarches spirituelles qui s’imposent pour que le syndicat évolue », a confié l’apôtre Komlan Agbemadou, vice-président de cette commission.

Selon lui, la commission des sages intervient régulièrement dans le règlement des crises. « Il n’y a pas longtemps, on a réglé un problème entre 2 prophètes, ce qui a amené le calme. Tout se passe bien parce que là où il y a le saint esprit, tout marche bien », a-t-il relevé.

Au cours de cette rencontre, la commission est encore montée au créneau pour prodiguer d’utiles conseils aux pasteurs.

« Le message que nous avons véhiculé ce matin se trouve dans Ephésiens 4 : 1-4, là où on nous demande de nous supporter les uns les autres afin que l’unicité du corps du Christ soit préservée. C’est très important que nous les hommes de Dieu, soyons un au Togo et que nous asservissions le secteur, que tous les désordres qui ne doivent pas se trouver et tous les noms qu’on ne doit pas nous coller disparaissent afin que les autorités politiques aient confiance en nous et que les citoyens aient aussi confiance pour qu’ils puissent s’épanouir dans nos églises », a déclaré M. Agbemadou.

Au cours des travaux de cette Assemblée générale extraordinaire, les responsables du syndicat ont partagé avec les autres membres toutes les activités réalisées durant les 10 mois d’existence du SYNPAWAOTO.

Le briefing des activités laisse entrevoir des prières pour les élections législatives du 20 décembre dernier, la rencontre avec le directeur des cultes pour discuter avec lui de la fermeture de certaines églises et la rencontre avec les pasteurs de Tsévié.

En perspective, les pasteurs syndicalistes veulent mettre un point d’honneur sur la redynamisation de ce syndicat.

Read 356 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…