ADS
28 Feb 2019

Togo : SOS System de Darwin Agbewonou sacré start-up de l’année 2019

La 2ème édition du challenge Startupper de l’année  par Total a rendu son verdict ce jeudi à Lomé au cours d’une cérémonie de remise de certificat et de prix. Ce concours initié par la société Total dans 60 pays cette année et qui soutient les entrepreneurs locaux, a été remporté par Yawovi Darwin Agbewonou avec son projet SOS System. C’est une solution de gestion des situations d’urgence pour sauver des vies et réduire au maximum le délai des sinistres au Togo et en Afrique.

Le 2ème prix va à Plastid Clifford Hogbonou qui pilote Alcoford Corporation qui produit du bioéthanol à base de manioc et le 3ème prix est remporté par Sitsofé Kodjo Labou avec Navig Map, une carte numérique de navigation qui permet de rechercher n’importe quel endroit au Togo. Les 3 prix ont respectivement une enveloppe de 8,2 millions de francs CFA, 5 millions de francs CFA et 3,2 millions de francs CFA.

Cette édition a également été marquée par un 4ème prix, le coup de cœur féminin remporté par Florence Ayélé Djahlin avec son projet de covoiturage qui permet de voyager à moindre frais au Togo.

Ces projets, selon les initiateurs, vont également bénéficier d’une campagne de communication de Total, ce qui leur apportera une forte visibilité et leur garantira la notoriété en vue d’accélérer le développement. Les porteurs vont aussi bénéficier d’un coaching.  

Selon Frédéric Rivière, le Directeur général de Total Togo, c’est une initiative concrète qui fournit un cadre aux entrepreneurs, une initiative qui contribue au renforcement du tissu économique et social.

Il a invité les lauréats à la persévérance. « La différence entre les entrepreneurs qui réussissent et ceux qui échouent, c’est la persévérance. Vos projets vont créer de la valeur et de l’emploi. Le succès que nous vous souhaitons, s’inscrit cependant dans la durée », a-t-il précisé.

Dans son allocution, Sahouda Gbadamassi Mivedor, la Directrice générale du Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ), une structure étatique,  s’est adressée aux jeunes lauréats. Selon elle, une idée ne fait pas une entreprise mais l’abnégation au travail.

« Nous célébrons l’audace et le courage de la jeunesse togolaise. Cette édition démontre l’envie de la jeunesse à montrer son savoir-faire, une jeunesse en pleine action qui veut relever le défi du développement social et économique et porter très haut notre pays », s’est-elle réjouie.

Lancé en octobre 2018, la 2ème édition du challenge Startupper de l’année a permis d’enregistrer environ 600 dossiers, soit une augmentation de plus de 10% par rapport à la première édition. A peu près 500 dossiers ont été jugés recevables parmi lesquels 15 ont été choisis par un jury professionnel présidé par le Directeur général de Total Togo, Frédéric Rivière pour la finale à l’issue de laquelle les 3 meilleurs ont été sélectionnés.

Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour la 3ème édition.

Read 1259 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…