31 Jan 2019

Mazamesso Assih : ‘le PNPER renoue avec l’optimisme, le FNFI a acquis l’autonomie financière’

Menacé de clôture anticipée il n’y a pas longtemps au Togo, le Projet national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER) a renoué avec l’optimisme. Depuis le 1er janvier 2019, le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) a acquis son autonomie financière et est maintenant en mesure d’exercer toutes ses activités de manière pérenne au Togo. Quant à la délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI), le meilleur est à venir.

Voilà les grandes lignes des résultats obtenus en 2018 par le Secrétariat d’Etat chargée du secteur informel et de l’inclusion financière que Mazamesso Assih, la patronne des lieux depuis septembre 2017, a présenté ce jeudi à Lomé à la presse.  

Selon la secrétaire d’Etat, de 22 bénéficiaires et seulement 9% de décaissement après 3 ans de mise en œuvre, le PNPER enregistre à fin décembre 2018 16%  de décaissement, ce qui l’éloigne désormais de toute clôture anticipée. 77 plans d’affaires sont en cours de financement et 44 autres seront financés en 2019.

Quant au FNFI, depuis sa mise en œuvre, plus de 80 milliards ont été octroyés à 926.352 bénéficiaires avec à la clé plus de 626.000 renouvellements. Les responsables de la finance inclusive se réjouissent du fait que près de 95% de taux de crédits ont été remboursés.

Pour ce qui concerne la DOSI, elle a permis, dans le cadre du projet ‘Zokéké’ qui permet aux conducteurs de taxi-motos de devenir des entrepreneurs à part entière,  à 182 Zémidjans de devenir des entrepreneurs qui ont une carte d’opérateur économique et un permis de conduire.

« Nous avons des perspectives pour 2019. Au niveau de la DOSI, après la phase pilote qui a permis d’accompagner 182 Zémidjans à devenir des entrepreneurs à part entière, nous allons l’étendre aux 6000 acteurs qui se sont inscrits sur l’ensemble du territoire. Cette continuité d’activités passe aussi par les réformes organisationnelles au sein de toutes les institutions où l’accent est mis sur la gestion axée sur les résultats pour que nous pussions atteindre les performances et relever le défi qui nous a été donné au cours de l’année 2019 à l’ensemble du gouvernement », a déclaré Mazamesso Assih.

Le FNFI va se signaler en 2019 avec 5 nouveaux produits. Une étude d’impact de ce programme lancé il y a 5 ans par les plus hautes autorités togolaises est en cours. S’agissant du PNPER qui doit s’achever en juin 2020, il table sur 250 bénéficiaires en 2019.

Read 447 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn

Related items

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…