05 Nov 2018

Togo : les ingénieurs décidés à sortir de leur léthargie et à se faire connaître du grand public

Il n’y a pas de développement possible sans ingénieur, dit-on. Dans la droite ligne de ce dicton, les ingénieurs togolais veulent désormais sortir de leur léthargie. Du 23 au 24 novembre prochains, se tiendra à l’hôtel 2 février à Lomé, la journée nationale de l’ingénieur au Togo, un événement inédit dans l’histoire du Togo. L’annonce a été faite à la presse ce vendredi à Lomé.

Placée sous le thème : « l’ingénieur dans le développement du Togo », cette journée, selon les organisateurs que sont l’Association des professionnels diplômés de l’Ecole nationale supérieure d'ingénieurs (APD-ENSI) de l’Université de Lomé et le Comité de suivi des décisions de l’Assemblée générale des ingénieurs du Togo, vise plusieurs objectifs. Il s’agit, disent-ils, d’inciter chez l’ingénieur la création et l’innovation, susciter l’esprit d’appartenance à un groupe, promouvoir le métier d’ingénieur auprès de la jeunesse et valoriser ce corps auprès des autorités.

« Au moment où le Togo se dotait d’un Plan national de développement (PND), les ingénieurs togolais s’organisaient pour apporter leur contribution au développement harmonieux de la nation par la réglementation de leur profession et la création de l’Ordre nation des ingénieurs du Togo », a indiqué Marius Bagny, président de l’APD-ENSI.

Pour le Pr René Sounou Tiem, parrain de l’association susnommée, il est temps que les ingénieurs du Togo jouent leur rôle. « Sans l’ingénierie, il n’y a pas de développement. Dans un pays où les ingénieurs ne prennent pas conscience pour faire évoluer les choses, il n’y a pas de possible développement. A travers cette initiative, nous voulons agir sur les formes de formation », a-t-il relevé.

Au menu des 2 jours sur lesquels va s’étaler cette journée, plusieurs activités sont prévues. A la suite de la cérémonie d’ouverture le premier jour, il y aura une conférence-débat autour du thème retenu, des ateliers thématiques sur le génie civil, le génie électrique et le génie mécanique.

« Au cours de ces 3 ateliers, les participants vont faire l’état des lieux, réfléchir à la possibilité d’impulser un meilleur domaine et des recommandations seront faites. Ces propositions seront regroupées dans un seul document », a précisé M. Bagny.

Autre pan important du programme, l’exposition des œuvres et réalisations des ingénieurs togolais et de la diaspora sur toute l’étendue du territoire national et au-delà. Une part belle sera réservée aux entreprises installées au Togo, consommatrices d’ingénierie et bénéficiaires des prestations des ingénieurs, promettent les organisateurs.

Pour cette première édition, c’est plus de 350 ingénieurs qui feront le déplacement de l’hôtel qui abrite l’événement. 3000 visiteurs sont attendus sur les lieux. Le magasine de la journée sera tiré en 2000 exemplaires. La boucle » sera bouclée par une soirée de gala.

Read 179 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…