28 Jun 2018

L’ANCE-Togo prépare le rapport parallèle de mise en œuvre de l’ODD 16 au Togo

Pour le compte de l’année 2018, le Togo entend intégrer dans ses politiques de développement, quatre (4) cibles de l’ODD 16 intitulé « paix, justice et institutions efficaces ». Il s’agit de la réduction nette des flux financiers illicites et le trafic des armes, la lutte contre toutes les formes de criminalité organisée, la réduction nette de la corruption et la pratique des pots-de-vin sous toutes leurs formes, la mise en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux et la garantie de l’accès public à l’information  et la protection des libertés fondamentales.

A six (6) mois de la fin de l’année, quelles sont  les actions qui ont été menées ? C’est à cette question que cherche à répondre le contact national de Transparency international au Togo, l’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement (ANCE-Togo).

L’organisation présentera lors de la session parallèle du forum politique de haut niveau qui aura lieu en juillet prochain à New York aux Etats-Unis, le rapport parallèle sur la mise en œuvre du 16ème Objectif de développement durable (ODD 16) au Togo.

En prélude à ce déplacement, les représentants des institutions de la République, des organisations de la société civile et des médias prennent part ce jeudi à Lomé à l’atelier de validation de ce rapport. C’est en présence d’Essohana Wiyao, président de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA).

« L’objectif de cette étude, c’est de permettre de recueillir les données qui serviront non seulement à compléter l’examen volontaire national de mise en œuvre des ODD lors du forum politique de haut niveau mais aussi d’assurer au plan national un suivi efficace du processus gouvernemental en termes d’intégration des ODD », a indiqué Fabrice Ebeh, directeur exécutif de l’ANCE-Togo.

Selon Dodji Guémé, économiste-statisticien à l’ANCE, la réalisation d’un rapport parallèle intervient pour mesure le niveau d’atteinte des cibles précitées ainsi que les efforts à consentir pour la consolidation de la paix, l’amélioration d la justice et le renforcement des institutions avant b2030 au Togo.

Après avoir salué l’engagement et le travail qu’abat l’alliance pour, dit-il, permettre au pays d’aller de l’avant, M. Wiyao a fait savoir que ce travail vient à coup sûr mettre la HAPLUCIA sur la bonne route et que les recommandations qui seront issues de l’atelier leur permettront d’enrichir beaucoup de choses, notamment  l’agenda et le plan stratégique.

Le rapport ressort aussi que depuis 2010, le Togo s’est engagé dans un processus de réformes dans le but de promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de la chose publique. A cet effet, des lois, des institutions, des programmes et une kyrielle d’actions ont été mises en place.

Read 339 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…