19 Apr 2018

Paix au Togo : le peuple a désormais sa 'sentinelle'

Les ‘braqueurs’, les ‘barbares’ et les ‘inciviques’ doivent désormais se garder de tout acte susceptible de menacer la paix et la sécurité au Togo. Les « Sentinelles du peuple », une organisation qui se réclame de la société civile togolaise, vient de naître pour faire échec à toute tentative de menace à la paix.

Ce mouvement  proche du Collectif des jeunes pour le développement (CJD) et du Mouvement des jeunes pour la paix (MJP) a dans son champ de mire les ‘adeptes’ des manifestations violentes et de la vindicte populaire et les auteurs du récent phénomène de crimes rituels.

Pour se faire connaître, l’organisation a animé ce jeudi à Lomé une rencontre d’échanges et d’informations placée sous le thème : « veille citoyenne pour combattre toutes violences et insécurité dans nos quartiers ».

Cette organisation composée essentiellement de jeunes hommes et né, selon ses responsables, du démembrement de plusieurs mouvements et associations qui militent pour la paix et le développement au Togo, entend être le ‘gendarme qui veille nuit et jour à la sécurité et au respect des lois de la République’.

« Notre domaine s’étend partout au Togo où lac paix est menacée », a déclaré Elvis Djondo, responsable de Sentinelles du peuple.

Elle dit n’être ni une ‘milice’, ni un ‘groupe d’auto-défense’. « Nous ne voulons pas qu’on associe notre organisation à une milice. C’est comme une insulte à notre association. Elle ne supplée pas non plus les groupes d’auto-défense », a lancé Charles Adjanla, porte-parole de Sentinelles du peuple qui, a-t-il ajouté, regroupe des jeunes qui ont senti la nécessité d’œuvrer aux côtés des forces de l’ordre et de sécurité pour maintenir la paix.

« La mine d’or que le Togo a, c’est la paix. La sécurité est assurée par les forces de l’ordre et de sécurité mais c’est le travail de tout le monde dans la mesure où nous vivons chacun quelque part. Et si nous voyons quelque chose d’anormal, il nous appartient de le dénoncer », a-t-il expliqué.

Il a par ailleurs fait savoir que les Sentinelles du peuple n’ont aucun financier, elles sont plutôt à la recherche d’aide et de dons pour assurer son devoir.

Read 902 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…