13 Oct 2017

Faure Gnassingbé tremble, pense-t-on à la coalition des 14

Les marches des 4 et 5 octobre derniers ont fait trembler le pouvoir de Faure Gnassingbé. C’est ce que dit  la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, en lutte pour le retour à la Constitution originelle de 1992, dans  un communiqué.

C’est ce qui justifie, selon cette coalition, l’interdiction des marches des jours ouvrables décidée par le gouvernement. Et pour dire « non » à cette mesure « illégale », l’opposition convie encore les populations dans les rues de Lomé les mercredi 18 et jeudi 19 octobre prochains.

Sont en ligne de mire, l’Assemblée nationale togolaise et le siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Ces marches de deux (2) jours, dénommée « marches de la résistance », sera suivie quelques jours plus tard, précisément les 30 et 31 octobre prochains, de « géantes manifestations » sur le sol togolais.

Selon le communiqué de la coalition qui annonce la nouvelle, à cette marche, prendront part les Togolais de la diaspora et les organisations et mouvements citoyens africains en lutte pour la démocratie et les libertés.

Read 582 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…