ADS
23 Nov 2020

Togo : Crise à la CPP, le président Anani Akolly destitué moins d’un an après son élection

La Convergence patriotique panafricaine (CPP), le parti d’Edem Kodjo et de Francis Ekon a destitué samedi dernier son président Anani Akolly. Ce dernier élu seulement le 16 décembre 2019, est déposé pour ‘bilan négatif’. Il a été remplacé par Adrien Béléki Akoete, chargé d’organiser un congrès extraordinaire dans les meilleurs délais.

La décision de destitution du successeur de Francis Ekon à la tête de la CPP a été prise au cours d’un congrès auquel 9 des 10 fédérations ont appelé. Même au sein de son bureau, selon les informations, le président destitué ne faisait pas l’unanimité. Sur les 17 membres de ce bureau, 12 ont exigé l’organisation de ce congrès extraordinaire.

« Nous sommes des démocrates. Lorsque la majorité demande, il n’y a pas de voix superpuissante qui dise non. On se plie à la majorité. La majorité peut se tromper, mais elle demeure la majorité », a déclaré le président du bureau provisoire lundi sur la radio Victoire FM.

Selon Adrien Béléki Akoete, comme tout parti politique qui se veut dynamique, la CPP veut aller de l’avant. Au bilan à mi-parcours du bureau de M. Akolly, souligne-t-il, il y a problème.

« Depuis le mois d’août dernier, le bureau ne fonctionne plus comme il se doit », a-t-il lancé.

Selon les informations, le président destitué n'est pas d'accord avec cette décision. Il n'était pas présent lors du congrès destitututif, apprend-on.

Pour information, la CPP est un parti politique qui rencontre des problèmes depuis des lustres. Aux élections, cette formation politique autrefois présidée par l’ancien Premier, feu Edem Kodjo et par Francis Ekon, sort toujours bredouille à l’issu des élections depuis un certain nombre d’années.

Read 439 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…