ADS
27 Sep 2020

La DMK à Boukpessi : ‘le meeting doit être autorisé ; autrement, ce serait de la provocation’

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) a en vue un premier grand meeting le 4 octobre à Baguida. L’entité politique qui a présenté Agbéyomé Kodjo au scrutin présidentiel du 22 février 2020, dit avoir pris toutes les dispositions administratives et sanitaires pour la bonne tenue de cette manifestation. On annonce la présence effective de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro. Pour les responsables de la DMK, interdire ce meeting serait de la provocation.

Pour le coordinateur de la Dynamique, il n’y a aucune raison pour laquelle on déciderait d’interdire cette manifestation au cours de laquelle des explications seront données aux populations.

« Nous sommes des partis politiques et nous devons mener des activités. La Covid-19, nous sommes obligés de vivre avec. Cela peut encore durer. A cause de cette maladie, on va nous empêcher de faire un meeting en tant que formation politique ? Si on le fait, c’est de la provocation, c’est qu’on veut tout interdire dans le pays », a lancé dimanche Fulbert Attisso dans l’émission D12 de Pyramide FM.

Selon lui, les grands bastions de contamination de la Covid-19 sont l’Europe, les Etats-Unis, la Chine et l’Inde. Mais ces pays, a-t-il oursuivi, n’ont jamais cessé de fonctionner.  « Je suis étonné qu’en Europe, les Etats accordent le droit de manifester aux communautés étrangères. Ces communautés dont les Togolais, se sont rassemblées en France, en Allemagne, en Belgique », a-t-il précisé.

La DMK voit aux interdictions qui sont faites au Togo en tems de Covid-19 comme un ‘alibi’ sur la pandémie pour, dit-il, empêcher toutes les activités capables de mettre le régime de Faure Gnassingbé en difficulté.

Read 601 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…