ADS
26 Sep 2020

Fabre organise un Conseil national pour relancer la lutte contre Faure Gnassingbé

Murée dans un long silence au lendemain de la proclamation des résultats définitifs du scrutin présidentiel du 22 février 2020, l’Alliance nationale pour le changement (ANC) revient en force. Le parti de Jean-Pierre Fabre semble avoir la clé pour reprendre la lutte contre le pouvoir de Faure Gnassingbé. L’ANC tacle aussi Agbéyomé Kodjo et la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK).

Ce parti politique d’opposition compte marquer d’une encre indélébile ses 10 ans existence. Le 10 octobre, dans exactement 2 semaines, il tiendra un Conseil national à Lomé, où sera dévoilée la nouvelle stratégie pour combattre et vaincre le pouvoir.

L’opposant Fabre et ses collaborateurs appellent en tout cas toutes les populations togolaises à se mobiliser massivement, et à prendre part à ce rendez-vous politique national.

Pour l’ANC, la participation des uns et des autres à ce conseil est à l’aune de 3 raisons fondamentales. D’une part, soutient l’ANC dans un communiqué, la mobilisation de tous à ce conseil est cruciale, dit-elle, « à l’heure où tous les défis sociopolitiques continuent de se heurter au refus obstiné du pouvoir RPT/UNIR d’ouvrir notre pays à l’alternance et au changement démocratiques ».

La 2ème raison, c’est que ce conseil vient, dit-on, « au moment où persiste un discours ambiant qui exalte la résignation voire la démission devant l’effort, qui tente de remettre en cause l’existence des partis politiques et d’anéantir la flamme du militantisme politique ».

Cette raison semble décrire la situation dans laquelle se trouve la DMK, l’entité politique arrivée 2ème au scrutin présidentiel dernier, selon les chiffres officiels, mais qui contre vents et marées continue de dire à qui veut l’entendre que c’est son candidat, Agbéyomé Kodjo qui est le vrai vainqueur.

La 3ème raison pour laquelle tous les Togolais doivent se mobiliser à ce conseil, écrit Me Isabelle Manavi Ameganvi, prend en compte tous ceux qui, épris de liberté, de justice et de paix, «  aspirent à prendre résolument leur destin en mains pour assurer l’ancrage de la démocratie, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance » au Togo.

Read 1450 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…