ADS
13 Sep 2020

Togo : Esaïe convoqué pour répondre de ses 'prophèties' qui n'arrangent pas le pouvoir

Le scrutin présidentiel du 22 février continue de dérouler ses scénarii. Un ‘homme de Dieu’ est convoqué par le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale. Romain Kokou Dekpo, plus connu sous le nom de ‘prophète Esaïe’, est invité à se présenter devant l’ancien SRI ce lundi 14 septembre.

L’on se demande ce que ce responsable d’église a à chercher dans cette affaire d’élection présidentielle. Selon les informations, le ‘prophète’, aurait annoncé qu’il a reçu une ‘prophétie’ selon laquelle l’actuel chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, perdrait prochainement le pouvoir.

Ce n’est pas la première fois que le SCRIC convoque dans cette histoire du scrutin présidentiel du 22 février 2020 remporté selon les chiffres officiels par le candidat de l’Union pour la République (UNIR) avec plus de 70% des suffrages exprimés.

 Plusieurs responsables de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) sont déjà passés devant les enquêteurs de ce service. Cette entité de l’opposition, arrivée 2ème selon les résultats officiels et dont le candidat est l’ancien Premier ministre, Agbéyomé Kodjo, soutient mordicus qu’elle est la vraie gagnante de ce scrutin.

Une position qui a conduit Agbéyomé Kodjo à rentrer dans le ‘maquis’, à la suite d’une convocation du doyen des juges d’instruction au Tribunal de Lomé.   

Pour information, ce n'est pas la première fois qu'un 'homme de Dieu' donne sa position sur la politique togolaise. 

Read 1341 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…