ADS
12 Aug 2020

Adjamagbo : ‘on ne se bat pas pour des postes au gouvernement, ils n’ont rien compris’

Agbéyomé Kodjo, l’acteur politique togolais qui dit être le vrai gagnant du scrutin présidentiel du 22 février dernier, a-t-il pris des décrets de nomination de ministres ? C’est la question au centre de tous les débats sur plusieurs plateformes sociales mercredi. 

Selon ces décrets signés par le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) en tant que président de la République, Brigitte Adjamagbo Johnson, Gérard Adja et Fulbert Attisso, tous de proches collaborateurs de l’ancien Premier ministre, entrent au gouvernement Kodjo.

Contactée par Global Actu, Brigitte Adjamagbo Johnson, porte-parole la DMK qui, selon l’un des décrets, est nommée au poste de ministre de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, ne reconnaît pas l'authenticité de ces décrets.

Selon la Secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), personne ne sait d’où vient cette information. Il s’agirait, a-t-elle poursuivi, d’une manœuvre du pouvoir.

« Nous ne savons pas d’où vient cette information. On suppose que c’est une manœuvre du camp d’en face. C’est du n’importe quoi. Je ne sais pas ce qu’ils ont derrière la tête », a-t-elle déclaré d’entrée de jeu.

Pour Mme Adjamagbo Johnson, la lutte dans laquelle se sont engagés plusieurs acteurs politiques, n’a rien à voir avec une lutte de poste au gouvernement.

« S’ils pensent qu’on se bat pour des postes gouvernementaux, ils se trompent largement. Nous sommes engagés pour changer notre pays, pour qu’enfin nous ayons une alternance pour ouvrir la voie à la véritable démocratie. Ce n’est pas une affaire de poste. Peut-être que c’est dans leur culture, cela ne nous intéresse pas, ils passent largement à côté », a-t-elle lancé.

Pour rappel, mardi, un décret de nomination a circulé sur les réseaux sociaux. Il s’agit de celui relatif à la nomination d’un ambassadeur extraordinaire plénipotentiaire près du Nigeria et de la CEDEAO. Mercredi, ce sont des ministres qui seraient nommés par Agbéyomé Kodjo.

Pour rappel, Agbéyomé Kodjo est introuvable depuis plusieurs semaines déjà. Convoqué par le doyen des juges, l’ancien Premier ministre n’a pas comparu. A travers une audio, l’acteur politique a annoncé que sa vie serait en danger. Et depuis, plus aucun signe de lui. Un mandat d’arrêt international plane sur sa tête.

Read 1069 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…