ADS
13 Jul 2020

Togo : Satchivi crée le FCC pour 'revendiquer' des mesures sociales et protectrices

Le premier porte-parole du mouvement ‘En aucun cas’ a-t-il changé de fusil d’épaule ? Foly Satchivi sort du tout politique et ne va plus dire ‘non au 4ème mandat de Faure Gnassingbé’ mais va plutôt s’accrocher à la revendication des mesures sociales et protectrices. Ce sera au travers du Front commun pour le changement (FCC).

Ce nouveau front, selon cet activiste qui entre-temps déclarait la guerre à Faure Gnassingbé, sera lancé dans l’un des plus grands stades du Togo dans les tous prochains jours et va mobiliser jusqu’à 100.000 Togolais non partisans et non régionalistes mais qui aspirent au ‘changement’. C’est l’annonce phare qui a été faite lundi à la presse.

Cette idée, selon l’ancien président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), est née au cours des journées de réflexion.

« Le Togo va de mal en pis. Rien ne marche. La faim, la misère, le chômage, l’injustice et les privations sont devenus les plus fidèles amis du peuple. La désolation est désormais totale partout, dans tous les secteurs. Enseignants, médecins, artistes, retraités, policiers, gendarmes, militaires, commerçants, revendeurs, conducteurs, coiffeurs, couturiers, artisans, ouvriers, dockers, agents de sécurité, entrepreneurs se plaignent tous de leurs conditions de vie et de travail », a-t-il lancé.

La corruption et l’impunité, poursuit-il, sont devenues les moteurs de l’action gouvernementale. Le parlement, censé défendre la cause du plus grand nombre, soutient-il, est devenue une ‘déconcertante’ assemblée de ‘bavards’ et d’opportunistes’ qui font tout pour conserver leurs acquis.

« Tous se moquent du peuple togolais », annonce-t-il.

Face à cette situation, indique l’activiste, il faut que les Togolais prennent leur destin en main.

Une fois lancée, le FCC, selon ses responsables, revendiquera une panoplie de mesures. Elles sont l’augmentation des salaires, des pensions, les mesures qui protègent contre la faim, l’injustice, l’impunité, l’arbitraire, les privations, les brutalités policières, les rackets, et celles qui permettent aux pauvres de se soigner quand bien même ils n’ont rien et l’assurance maladie pour tous.

Ces mesures concernent aussi les libertés de réunion, d’association et de manifestation, l’électrification, sa consommation et bien d’autres choses.

Foly Satchivi invite donc ceux qui se retrouvent dans ces mesures à rejoindre le front.

Read 953 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…