ADS
13 Jul 2020

Mgr Kpodzro : ‘nous récupérerons le pouvoir dans les jours à venir’

L’archevêque émérite de Lomé, dans une nouvelle vidéo, estime que la malédiction qu’il a proférée contre certains Togolais, est en marche. Mgr Philippe Fanoko Kpodzro pense que le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé ne dort plus la nuit. Selon lui, les signes annonciateurs de la fin du régime de Lomé sont visibles. Il parle aussi des ‘faux opposants’.

Selon le prélat, c’est l’heure de Dieu qui a sonné pour le peuple togolais et de beaux jours s’annoncent pour le Togo.

« Les signes sont véritablement perceptibles et montrent à l’évidence, pour ceux qui en doutent encore, que M. Gnassingbé n’arrive plus à rester dans son palais, à trouver un pinceau de sommeil la nuit, poursuivi par des cauchemars dont le colonel Madjoulba, Mohamed et le colonel Bataba sont les principaux acteurs. Qui peut encore douter aujourd’hui que ma malédiction proférée contre Faure et ses lieutenants Katanga qui serait aux prises avec la maladie, Assouma sérieusement malade, Ayassor entré dans la clandestinité ? », lance-t-il.

Le candidat de la dynamique qui porte son nom, Agbéyomé Kodjo, deviendra, a-t-il souligné, le président du Togo.

« Nous récupérerons le pouvoir dans les jours à venir et Agbéyomé Kodjo prendra les commandes au grand dam de ceux qui se sont moqués de lui jusqu’à ce jour. Dieu a permis que cette traversée du désert advienne », a-t-il ajouté.

Dans son discours, Mgr Kpodzro parle aussi des ‘loups cachés’. Il s’agit, a-t-il expliqué, de faux opposants démasqués et éliminés à jamais. De qui parle-t-il? Mgr Kpodzro n'a pas été plus explicite.

Le prélat lance aussi un appel aux Togolais à lancer l’assaut final pour, dit-il, mettre fin « à ce régime chancelant et moribond en vue de la récupération de notre victoire volée ».

Pour rappel, ce discours tenu par l’archevêque émérite de Lomé vient au moment où plusieurs responsables de la dynamique qui porte son nom sont convoqués par le doyen des juges d’instruction dans cette affaire d’élection encore pendante à la justice. Ce mardi, c’est la porte-parole de la dynamique, Brigitte Adjamagbo Johnson qui répondra à la convocation, à la suite du coordinateur général, Fulbert Attisso.

Read 1723 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…