ADS
09 Jul 2020

Agbéyomé : ‘des desseins hautement malveillants planifiés contre ma personne’

Trois (3) responsables de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) dont Agbéyomé Kodjo doivent comparaître ce vendredi devant le doyen des juges d’instruction à Lomé. Vont-ils répondre présents devant le juge ? Au sortir de la conférence de presse que la dynamique a donné jeudi, on pensait à l’affirmative. Mais entre-temps, la position de la DMK a évolué.

L’ancien Premier ministre et candidat de la DMK, dans un audio, dit qu’il a des informations selon lesquelles le régime au pouvoir veut l’éliminer.

« Après des investigations sérieuses et croisées, il ressort que des desseins hautement malveillants seraient planifiés contre ma personne dans le cadre de cette convocation dans l’ultime but de m’éliminer par tous les moyens pour permettre à l’inénarrable putschiste de jouir du pouvoir d’Etat usurpé », a-t-il lancé.

Pour ce faire, M. Kodjo ne se présentera pas devant le doyen des juges d’instruction ce vendredi à 10 heures.

Une alerte dite urgente de l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO) confirme cette ‘tentative’ d’élimination d’Agbéyomé Kodjo.

Citant la famille du président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), l’association de Kao Atcholi dit que l’ancien Premier ministre a échappé à une tentative d’assassinat aussitôt après la conférence donnée par la DMK.

« Agbéyomé Kodjo se trouverait en ce moment dans le maquis et serait activement recherché par les éléments de la gendarmerie », écrit l’association.

Et pourtant, en conférence de presse ce jeudi, Fulbert Attisso, coordonnateur général de la DMK disait qu’aucune des 3 personnes convoquées ne va se dérober à cette convocation.

« Quand ceux qui sont en charge des responsabilités nous appellent, la légalité voudrait que nous nous présentions devant eux. Demain, nous allons nous présenter devant le juge. Nous sommes légalistes », a déclaré le président du parti ‘Le Togo autrement’.

En tout cas, Agbéyomé Kodjo appelle les Togolais à la mobilisation générale. « Il nous appartient ici et maintenant, individuellement et collectivement de prendre toutes les dispositions pour libérer sans délai la terre de nos aïeux contre les prédateurs et les imposteurs qui la tiennent à l’étroit », martèle-t-il.

Aux forces de défense et de sécurité, il demande de respecter la vérité des urnes en défendant l’intérêt supérieur de la nation.

Read 922 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…