ADS
06 Jul 2020

Kodjo : ‘Fabre sait que j’ai remporté la présidentielle…il ne s’est pas prononcé sur les résultats définitifs’

Agbéyomé Kodjo aborde encore la question de l’élection présidentielle du 22 février 2020. Le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) parle pour la première de Jean-Pierre Fabre, le leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et aussi son adversaire à cette élection. Il compare Xana Sadjo, celui qui dit avoir compilé les résultats pour la DMK, à un personnage ‘sulfureux’ et qualifie ses déclarations au lendemain de cette présidentielle de ‘non-événement’.

Le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) persiste et signe que c’est lui qui a remporté cette élection. Selon l’ancien Premier ministre, le président de l’ANC sait bien qui a remporté cette élection. Et pourtant, note-t-il, il ne s’est jamais prononcé sur les résultats définitifs qui donnent gagnant Faure Gnassingbé, pour un 4ème mandat à la tête du Togo.

« Je sais qu’il sait que j’ai remporté l’élection présidentielle. Je le salue pour le courage qu’il a eu en rendant public un communiqué de presse à 21 heures, le soir du scrutin présidentiel, aux termes duquel il indiqua en toute clarté que nous (la Dynamique) sommes en tête de peloton de tous les candidats en lice. Du reste, à ce jour, il ne s’est pas prononcé sur les résultats définitifs », a-t-il déclaré dans une interview.

En termes de rapport avec son adversaire de l’ANC, le candidat de la DMK classé 2ème aussi bien par la CENI que par la Cour constitutionnelle dit n’avoir plus vu Jean-Pierre Fabre depuis le 8 janvier 2020, soit plus d’un mois avant l’élection présidentielle. On se souvient que ce jour-là, Agbéyomé Kodjo avait rendu visite au leader de l’ANC à son domicile.

Pour ce qui concerne celui qui s’est prononcé au lendemain de la proclamation des résultats définitifs de cette énième élection présidentielle, et qui a fait savoir que la DMK n’a pas pu gagner cette élection, Agbéyomé Kodjo fait de lui un personnage sulfureux’, au même titre que ceux qui ont pris d’assaut les médias au lendemain des incendies criminels de Lomé et de Kara pour dire qu’il est le cerveau de ce crime.

« Lorsque des individus sans foi ni loi incendièrent les marchés de Lomé et de Kara, une descente musclée des forces de sécurité intervint à mon domicile. Je fus abusivement et illicitement enlevé. Sur les médias nationaux, des individus du même acabit que le personnage dont vous évoquez le nom, prirent d’assaut tous les plateaux de radios et de télévisions pour convaincre l’opinion nationale de ce que j’étais le cerveau de cette tragédie incendiaire. Il s’ensuivit 40 jours de détention pour établir mon innocence. Mettre en scène un personnage sulfureux que mes collaborateurs n’ont pas eu la vigilance de détecter tôt, me paraît dépourvu de tout intérêt. Pour la Dynamique, c’est un non-événement », a-t-il lancé.

Read 1201 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…