ADS
18 May 2020

Gogué sur la lutte contre le Covid-19: ‘le régime est plus préoccupé par la fraude que par la santé des Togolais’

C’est avec des termes durs envers le gouvernement de Faure Gnassingbé que l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) parle de la lutte contre la propagation du coronavirus au Togo. Le parti du prof. Tchabouré Gogué pense qu’il y a échec. Cette formation politique ne comprend pas comment on peut avoir les pleins pouvoirs de l’Assemblée nationale et voir le pays enregistrer près de la moitié des cas confirmés depuis le début de la pandémie en une seule semaine.

Pour ce parti politique de l’opposition, le bilan à mi-parcours de cette lutte n’augure rien de bon et le Togo risque de  connaître des chiffres ‘plus alarmants’ dans les jours à venir. Il y a nécessité, poursuit-il, que l’Assemblée nationale retire au gouvernement les pleins pouvoirs qu’elle lui  donnés pour mener cette lutte.

« Les mesures prises par le gouvernement, pour la plupart relevant de sa traditionnelle vision du tout sécuritaire et liberticide pour tenter de résoudre les problèmes socio-économiques et politiques, n’a pas donné les résultats escomptés. C’est donc la mort dans l’âme que nous assistons à la propagation alarmante de la Covid-19 au Togo », écrit l’acteur politique.

Pour ce parti, le régime de Faure Gnassingbé est plus préoccupé par les fraudes électorales pour, dit-il, « rester illégitimement au pouvoir », que par la santé et le bien-être des Togolais.

Sinon, poursuit-il, comment expliquer qu’en une seule semaine, on enregistre près de la moitié du nombre de cas confirmés depuis le début de la pandémie en mars dernier. De plus, le parti dit constater que même avec les pleins pouvoirs obtenus de l’Assemblée nationale, la maladie évolue au Togo.

Il est urgent, pense Tchabouré Gogué, que la lutte soit fondamentalement repensée en vue de la prise des mesures ‘appropriées ».

ADDI propose 6 décisions. La première est que l’Assemblée nationale doit retirer les pleins pouvoirs qu’elle a donnés au gouvernement. Le couvre-feu, poursuit-il, a fait plus de mal que de bien aux Togolais. Et donc, il doit être levé.

ADDI estime que la mission de la force sécurité anti-pandémie Covid-19 doit être redéfinie.

Autre mesures appropriées est que le port de masque doit devenir obligatoire pour tout le monde. Il faut aussi mettre en place un organe de gestion plus transparent du fonds de solidarité nationale et l’élaboration d’un plan de reprise et de normalisation des activités socio-économiques.

Read 642 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…