ADS
25 Feb 2020

Togo-présidentielle : l’ANC ne se reconnaît pas dans les ‘4,35%’ de son candidat

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) a finalement réagi aux résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février qui crédite son candidat, Jean-Pierre Fabre de 4,35%. Pour ce parti politique d’opposition, il s’agit d’un score ‘fantaisiste’.

« Ce score manifestement fabriqué, a été préparé par la violence et la fraude sans compter un cadre électoral et institutionnel fortement partisan et antidémocratique, l’utilisation illégale des moyens de l’Etat par le candidat du parti au pouvoir, la rétention du financement public de la campagne des candidats de l’opposition », a écrit lundi le directeur de campagne de Jean-Pierre Fabre.

Selon Patrick Lawson, il y a eu des bourrages d’urnes sur toute l’étendue du territoire national, la falsification des procès-verbaux et des voies de fait contre les délégués de l’opposition dans les centres et bureaux de vote.

L’ANC voit en cette élection présidentielle, un énième coup de force électoral. Ce parti s’est aussi attaqué à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qu’elle accuse d’avoir commis une forfaiture qui violerait son serment.

Mais en aucun moment dans le communiqué, le parti n'a daigné avancer un chiffre qu'il aurait eu, au travers de la compilation des procès-verbaux. 

Le candidat Jean-Pierre Fabre et son parti ne baissent les bras. Pour eux, une élection n’est qu’une étape de la lutte.

Read 1628 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…