09 Jan 2020

Togo : 10 personnes dont une femme ont fait acte de candidature à la CENI

Dix (10) Togolais veulent devenir président de la République pour les 5 prochaines années. Mercredi à minuit, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a enregistré 10 dossiers de candidature dont celui d'une femme. Au total, 25 fiches de candidature ont été retirées.

Parmi ces 10 candidats, il y a des candidatures provenant des partis politiques, des regroupements de partis politiques et des indépendants. Parmi eux, Faure Gnassingbé, chef de l’Etat sortant et candidat du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR). L’homme rempile pour un 4ème mandat à la tête du Togo.

Pour cette première élection présidentielle à 2 tours, il fera face au candidat de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre. C’est la 3ème fois qu’il fera face à son éternel adversaire au pouvoir. Le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), Agbéyomé Kodjo sera de la partie. Cet ancien Premier ministre est le ‘candidat unique’ désigné il y a quelques jours par Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro.

A côté de tous ces 3 candidats, on compte aussi une candidature indépendante féminine. Il s’agit d’Afiwa Kpétikloe. Elle serait présentée par ‘les progrès’.

A ceux-là, il faut ajouter Dr Kodjovi Aubin Thon du mouvement Nouvelle vision (NoVi), Dr Georges William Kuessan du parti Santé du peuple, Pr Komi du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR), Pr Aimé Gogue de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), Me Mouhamed Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD), Innocent Kagbara du Parti démocratique panafricain (PDP).

Le dossier de Gerry Komandéga Taama, président du Nouvel engagement togolais (NET) a été refusé par la CENI.

A minuit, la CENI a animé un point de presse. Elle s’est félicitée du déroulement de cette phase du processus électoral en cours pour la présidentielle dont le premier tour aura lieu le 22 février prochain. Après un examen préliminaire des dossiers, elle transmettra ceux-ci au ministère de l’Administration territoriale.

La Cour constitutionnelle rendra la liste définitive des candidats à cette élection au plus tard le 28 janvier prochain.

Read 1107 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…