ADS
09 Dec 2019

Togo : contre le 4ème mandat de Gnassingbé, Satchivi en grève de la faim contre l’opposition

Depuis quelques jours, des mouvements et associations de soutien au chef de l’Etat togolais montent au créneau pour appeler celui-ci à briguer un 4ème mandat à la tête du Togo. Des marches ont déjà eu lieu dans certaines contrées du Togo pour l'appeler à accepter de briguer un 4ème mandat. Faure Gnassingbé ne s’est pas encore prononcé. Mais déjà, un autre mouvement s’inscrit en faux contre ce 4ème mandat du ‘champion’ du parti Union pour la République (UNIR).

Il s’agit du mouvement ‘En aucun cas’. Cette organisation dont le premier porte-parole est Foly Satchivi, a lancé lundi un appel à la mobilisation contre ce mandat. Elle appelle les Togolais à se mobiliser le 28 décembre prochain à travers des marches et des actions pacifiques dans les 4 coins du Togo.

« Ce 28 décembre 2019, levons-nous tous sans violence, hommes et femmes, jeunes et vieux, et descendons dans les rues de toutes les villes du Togo et devant les ambassades de nos pays d'accueil pour exprimer notre mécontentement, notre ras-le-bol, notre rejet total de la dictature, notre refus d'être dirigé, encore pendant 5 ans comme des moutons par Faure Gnassingbé et notre soif de liberté et de changement », a déclaré le porte-parole dudit mouvement.

L'objectif de cette ‘mobilisation générale’, écrit ‘En aucun cas’, c’est de rappeler haut et fort que le peuple n'accordera pas une seule année de plus à Faure Gnassingbé et son régime, au-delà de mai 2020, d’exiger la libération des détenus politiques et la mise en place d'une transition politique en mai 2020.

Le mouvement en aucun cas s’est aussi adressé à ceux qui condamnent sur les réseaux sociaux. « Le temps des dénonciations, des condamnations virtuelles, des lamentations et de la passivité a expiré », dit-il.

Un mot est aussi adressé à l’opposition divisée. « Surpassons-nous donc et, au-delà de nos étiquettes et intérêts personnels, montrons l'image d'un peuple uni et déterminé à finir avec la dictature, la mauvaise gouvernance, l'impunité, l'oppression, l'exploitation et la misère », note-t-on dans la déclaration liminaire du mouvement.

Pour mettre pression sur les uns et les autres à se mobiliser contre disent-ils, ‘la volonté de Faure de s'éterniser au pouvoir’, le premier porte-parole dudit mouvement, Foly Satchivi commence une grève de la faim.

Par cette grève, l’activiste compte dénoncer la ‘complaisance’ de certains leaders politiques sous-entendu de l’opposition.

Read 1454 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…