23 Oct 2019

Togo-candidat unique en 2020 : la guerre au sein de la C14 s'extériorise

Rien ne va au sein de la coalition des partis politiques appelée C14 à propos de l’oiseau rare à présenter à la présidentielle de 2020. La majorité des partis membres de ce regroupement politique qui, il y a quelques années, avait fait la pluie et le beau temps lors de la crise sociopolitique récente, s’est prononcée pour un ‘homme de la société civile’ à positionner. Une démarche qui ne serait pas ‘rigoureuse’, selon le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR). Le parti présidé par prof. Komi Wolou, a donc décidé de claquer la porte.

Dans une lettre adressée à la conférence des présidents, ce parti dit que la démarche s’apparente à l’hostilité à toute candidature d’un homme politique. Et suspend sa participation aux activités du regroupement.

« S’il est concevable que la C14 puisse en toute connaissance de cause soutenir un candidat déclaré dont le positionnement paraît favorable à la réalisation de l’alternance, la démarche actuelle de la C14 qui, manifestement s’apparente à une hostilité à toute candidature d’un homme politique, est contraire aux finalités des partis politiques et manque à notre sens de lisibilité », écrit M. Wolou.

Pour le PSR, il est dangereux que les partis membres de la C14 renoncent à leurs propres candidatures au profit des personnes à déterminer dont on ignorait les identités et les qualités.

Même la proposition, qui consiste à dire que ceux qui désireraient être candidats doivent le faire dans le cadre d’un panier commun, est sérieusement critiquée par le PSR. La composition de ce panier est incertaine, dit-il.

« Outre les incertitudes que recèle cette procédure, il résulte de cette situation que la C14 n’est plus aujourd’hui une structure capable de parler d’une seule voix dans le choix d’un candidat aux prochaines élections », lance ce parti.

Pour rappel, l'Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) a quitté la C14 il y a quelques semaines, apperamment pour les mêmes raisons. 

Read 1106 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…