09 Oct 2019

Des jeunes togolais du pouvoir et de l’opposition bras dessus bras dessous à Abidjan

13 jeunes délégués du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) et des partis d’opposition à l’instar de ANC ADDI, MCD, UFC, CAR sont en déplacement à Abidjan en Côte d’Ivoire pour prendre part à la 2ème session du Program for Young Politicians in Africa (PYPA) qui se déroule du 07 au 18 octobre 2019 entre le Togo, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Initié par la Fondation internationale du Parti du Centre suédois (CIS) et l’Institut général Tiémoko Marc Garango pour la gouvernance et le développement (IGD) basé au Burkina Faso, le PYPA est un programme novateur de renforcement de capacités des jeunes leaders politiques en Afrique de l’ouest avec l’appui financier de l’Agence suédoise de coopération au développement international (ASDI).

L’objectif du programme PYPA est d’accroître la participation et l’influence des jeunes en politique et dans la société, dans le sens de la consolidation de la démocratie et des droits humains. Le programme prépare les jeunes à assumer leur rôle de leaders dans la construction de la démocratie, de l’égalité des sexes et de la bonne gouvernance.

Pour permettre aux jeunes participants d’accroître leur influence dans leurs partis politiques respectifs et en politique de manière générale, plusieurs modules seront abordés à cette rencontre à l’instar de démocratie et partis politiques, droits humains, politiques publiques, leadership, planification stratégique, prévention et gestion des conflits, techniques de communication, technique, travail anti-corruption et bonne gouvernance…

Interrogés, certains participants togolais qui étaient à Ouagadougou au Burkina Faso du 16 au 27 juillet 2019 pour la première session, ont vanté les mérites dudit programme qui leur permet d’acquérir des compétences en leadership politique.

« Je peux me targuer d’être en voie de devenir un jeune leader politique conscient de son rôle et soucieux de l’avenir de mon pays. Le programme PYPA me permet d’accroître ma participation et mon influence en politique et dans la société dans le sens de la consolidation de la démocratie et des droits humains », s’est réjoui Wénmi François Sabiba, délégué du parti ADDI (opposition) dont les propos sont partagés par Gamal N’Boh Bonfoh, délégué du parti au pouvoir.

Pour rappel, c’est depuis 2012 que le Program for Young Politicians in Africa (PYPA) est mis en œuvre par la Fondation internationale du Parti du centre suédois (CIS) et l’Institut Général Tiémoko Marc Garango pour la gouvernance et le développement (IGD) basé au Burkina Faso. Le Togo accueillera le présent programme en janvier 2020.

Richard Mao

Read 555 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…