10 Jul 2019

Togo : l’ANC parle de ‘mascarade électorale’ sans évoquer les enseignements tirés

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) ne pense rien de bon du scrutin municipal du 30 juin dernier. Dans un communiqué, le parti présidé par Jean-Pierre Fabre dit que ces élections sont une réédition de la ‘mascarade électorale’ dont le régime de Faure Gnassingbé est coutumier. Le parti orange va jusqu’à traiter la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de tous les noms.

L’ANC ne parle en aucun moment d’enseignements tirés de ces élections. Elle se contente de remercier son électorat et de promettre aux Togolais son engagement pour l’instauration de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance et de la démocratie au Togo.

Selon ce parti, il y a eu bourrages d’urnes à ciel ouvert, achats de votes et traficotages de résultats, des menaces et intimidations à l’encontre des délégués de l’opposition dont certains sont renvoyés des bureaux et centres de vote. De plus, ajoute-t-il, le gouvernement a interdit toute observation du scrutin et a rejeté toutes les demandes d’accréditations.

« L’ANC appelle les populations à ne pas se laisser aller au découragement et à la démobilisation par les tentatives de manipulation et de déstabilisation d’où qu’elles viennent. Elle les invite à une vigilance de tous les instants afin de répondre avec foi, avec lucidité et avec responsabilité, aux exigences incontournables de rigueur, de sérieux et de persévérance que requiert notre lutte commune pour un Togo libre, digne et prospère », indique le communiqué signé par Me Manavi Ameganvi.

La vice-présidente dit que son parti est déterminé à poursuivre le travail de mobilisation et d’éveil des consciences, afin, dit-elle, d’atteindre les objectifs d’alternance et de changement.

Read 545 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…