25 Jun 2019

Togo: Ayassor reçoit les conseils de Klassou pour la bonne tenue des élections

Les Togolais votent dimanche prochain pour élire leurs conseillers municipaux en remplacement des délégations spéciales qui n’ont que trop durer. A quelques jours de ces élections, les premières depuis 32 ans, une délégation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) conduite par son président, Tchambakou Ayassor, a été reçue mardi par le Premier ministre, Komi Sélom Klassou.

D’entrée de jeu, le chef du gouvernement a rassuré le président de l’institution qui organise et supervise les élections au Togo, de la disponibilité du gouvernement à l’accompagner pour que les prochaines élections se tiennent dans de bonnes conditions.

« Que ces élections se tiennent dans les meilleures conditions, qu'elles soient des élections inclusives, propres et que tout ce qui est en train d'être mis en œuvre puisse se poursuivre dans un  esprit de garantir un scrutin libre, transparent et surtout un scrutin où l'ensemble des électeurs ont la possibilité d'exprimer leurs votes dans les meilleures conditions », a lancé le Premier ministre à l’endroit de la délégation de la CENI.

Au sortir de l’entretien avec l’autorité, M. Ayassor n’a pas manqué de présenter à la presse l’importance de cette visite à quelques jours des élections municipales du 30 juin.

« Depuis notre prise de fonction le 28 mars 2019, nous n'avons pas eu la possibilité effectivement de venir exprimer au Premier ministre à la fois notre considération et notre respect. Nous avons également saisi l'occasion pour lui faire le point rapidement de l'évolution du processus qui va culminer au 30 juin prochain, jour du scrutin et au-delà du 30 juin, la remontée des informations et la proclamation des résultats », a-t-il relevé.

Et d’ajouter que par cette visite, la CENI a tendu une oreille attentive aux conseils prodigués par le chef du gouvernement sur l'ensemble de la mission dévolue à la CENI et également, dans le cadre du processus en cours et tout ce qu'il faut pour maintenir le climat apaisé et pour effectivement atteindre le 30 juin, dans les meilleures conditions pour que le scrutin se déroule le plus naturellement possible.

Read 366 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…