09 Apr 2019

Togo : Boukpessi refuse l’accès de 7 localités au PNP et renvoie les manifestants de Lomé à Togblékopé

Va-t-on vers un nouveau bras de fer entre le Parti national panafricain (PNP) et le gouvernement togolais comme ce fut le cas le 19 août 2017 ? Par courrier-réponse adressé au parti politique de Tikpi Atchadam, le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi refuse la marche du 13 avril prochain dans 7 localités proposées par ce parti.

Il s’agit entre autres de Dapaong, Mango, Bafilo, Kévé, Kpalimé et Tchamba. Le PNP, souligne bien le ministre, ne pourra pas être simultanément dans les rues de 10 localités. A Lomé, le ministre renvoie le PNP à faire sa manifestation à Togblékopé (20 km au nord de Lomé) et à l’intérieur, seuls Sokodé et Afagnan sont accessibles.

Toute autre manifestation dans les villes autres que celles visées ci-dessus demeure refusée, écrit noir sur blanc le représentant du gouvernement togolais.

Pour refuser la manifestation dans les 7 autres localités et sur les itinéraires proposés par le PNP, le ministre de l’Administration territoriale avance deux (2) raisons selon qu’on soit à Lomé ou à l’intérieur du pays.

« Depuis un certain temps, les riverains des différents lieux ont indiqué qu’ils ne sont plus prêts à supporter le passage de cortège de manifestants. Il est évident qu’une telle situation peut entrainer des troubles graves à l’ordre public si des manifestations se produisent dans ces lieux au mépris des préoccupations soulevées par les riverains », écrit le ministre pour ce qui concerne Lomé.

A l’intérieur du pays, il avance la raison selon laquelle il y a plus de 115 partis politiques qui sont déclarés dans le pays et les forces de l’ordre et de sécurité doivent rester disponibles pour encadrer les manifestations de tous les partis politiques. Cela a pour conséquence, souligne-t-il, de limiter le nombre de manifestations simultanées.

« Le problème est encore plus accentué quand il s’agit de manifestations simultanées d’un seul parti parti politique », soutient le ministre qui conclut que pour cette raison, il ne peut être accepté, en dehors de Lomé, que 2 villes, notamment Sokodé et Afagnan.

Cette décision, il faut le dire, ne plaira pas au parti politique de Tikpi Atchadam. Va-t-il maintenir sa manifestation dans les 10 localités ou va-t-il s’en tenir à la décision gouvernementale. Les prochaines heures seront décisives.

Read 547 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…