20 Mar 2019

Togo : le Parti des Togolais quitte la coalition à cause de la rencontre avec Gnassingbé

Comme Global Actu l’annonçait, le Parti des Togolais vient de mettre un terme à sa participation à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition en tant que membre. Selon le communiqué rendu public par le parti présidé par Nathaniel Olympio, c’est compte tenu de la profondeur des divergences dans la construction  de nouvelles orientations.

La formation politique dit ne plus trouver la cohérence qui a toujours caractérisé l’enchainement des positions de la coalition. Il faut dire que le Parti des Togolais n’a pas aimé la rencontre que la coalition a faite ce mardi avec le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, le même que la coalition a combattu avec la dernière vigueur pendant 18 mois, entre août 2017 et décembre 2018.

A quelques heures de cette rencontre inédite entre la coalition et le ‘champion’ du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), un responsable du parti des Togolais, dans une confidence faite à Global Actu, annonçait déjà qu’ils seront obligés de quitter la coalition si leurs collègues des autres partis membres de la coalition allaient effectivement rencontrer le président togolais.

Pour information, le Parti des Togolais, le parti politique créé par Alberto Olympio, est le 6ème parti qui a des divergences de vues avec le regroupement politique protagoniste de la crise sociopolitique togolaise.

Le premier parti à prendre ses distances avec la coalition est le Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) de Me Mouhamed Tchassona-Traoré. Il a été suivi par le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam, du Comité d’action pour le renouveau (CAR) de Me Yawovi Agtboyibo, Le Togo autrement de Fulbert Attisso, Santé du peuple de Dr Georges-William Kuessan.

Read 2038 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…