11 Feb 2019

Grâce présidentielle, liberté provisoire, conclave de la coalition, le PNP en parle

Combien de personnes sont finalement sorties des prisons civiles du Togo conformément aux mesures d’apaisement prises le 30 janvier dernier par le premier conseil des ministres du gouvernement Klassou II ? Le Parti national panafricain (PNP) doute de la sincérité de l’annonce faite par le gouvernement togolais d’avoir gracié 18 personnes et libéré provisoirement 26 autres.

Selon le parti politique de Tikpi Atchadam, jusqu’au samedi dernier, 32 personnes interpellées dans le cadre des manifestations de rue de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, sont effectivement sorties des prisons civiles, contrairement aux 44 annoncées, soit une différence de 12 personnes détenues.

« Nous vous annonçons qu’au jour d’aujourd’hui nous n’avons que 2 détenus de Lomé, 1 de Dapaong, 10 de Mango, 1 de Bafilo, 6 de Sokodé qui sont sortis des prisons du 27 au 31 janvier 2019, soit au total 32 détenus libérés, ce qui fait une différence de 12 personnes entre l’annonce gouvernementale du 30 janvier et la soi-disant grâce présidentielle », a lancé Tchatikpi Ouro-Djikpa, conseiller du président du PNP.

Selon lui, 83 personnes arrêtées dans le cadre des manifestations de la coalition des 14 sont toujours dans les prisons civiles. Le PNP demande leur libération immédiate et sans conditions.

« Nous n’implorerons jamais assez Dieu tout-puissant afin qu’il pense les plaies et les dégâts physiques, matériels et psychiques qui ont été causés à tous nos compatriotes arbitrairement mis en détention à travers les prisons civiles sur l’ensemble du territoire national. Puisse Dieu leur donner la force nécessaire et le courage pour continuer la lutte d’ensemble jusqu’à la victoire finale », a relevé le responsable du parti.

Dans la foulée de cette réunion hebdomadaire de ce parti politique membre de la plus importante coalition de l’opposition togolaise, il a aussi été question du conclave que la coalition comte organiser dans les tous prochains jours pour définir une nouvelle ligne à suivre dans la lutte contre le régime de Faure Gnassingbé.

Le PNP compte prendre part à ce conclave.  « Nous avons donné un message d’encouragement parce que depuis le 20 décembre, la population togolaise semble un peu découragée. La population doit garder l’espoir, la prochaine victoire est pour le peuple togolais. A propos du conclave, le bureau du PNP est en train de réfléchir dans ce sens. C’est le wait and see, le changement va avoir lieu. La démocratie va avoir lieu dans notre pays », a souligné M. Ouro-Djikpa.

Read 703 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…