André Johnson au perchoir de l’Assemblée nationale : ‘le monde entier nous observe’ Photo: icilome
08 Jan 2019

André Johnson au perchoir de l’Assemblée nationale : ‘le monde entier nous observe’

La session de droit de la 6ème législature de la 4ème République au Togo a été officiellement ouverte ce mardi à l’Assemblée nationale togolaise à Lomé en présence de 90 députés. Cette séance lève le voile sur plusieurs jours de travail qui doivent conduire à revisiter le règlement intérieur de l’Assemblée nationale et à élire le nouveau président de l’institution parlementaire.

Cette session est présidée par le député de l’Union des forces de changement (UFC), André Johnson, doyen d’âge des 91 députés issus des élections législatives du 20 décembre 2018, accompagné par les 2 plus jeunes députés, Sénou Soklingbé de l’Union pour la République (UNIR) et Vincent Améganvi du Nouvel engagement togolais (NET).

« Notre session s’ouvre alors que des cœurs sont encore meurtris suites aux épisodes regrettables et douloureux que notre pays a connus ces derniers temps. J’ai conscience que le chantier qui nous attend est énorme et le monde entier nous observe et que nous devons poser des actes qui garantissent l’enracinement de notre démocratie ». Tels sont les premiers mots prononcés par le doyen d’âge.

Il a appelé ses collègues à un ‘sursaut national’ et à la nécessité de transcender l’esprit partisan, pour que, dira-t-il, cette législature marque à jamais l’histoire de la  nation togolaise et s’inscrire dans une démarche républicaine.

« Les opinions divergentes, les désaccords et les débats contradictoires ne devront pas nous faire perdre de vue l’importance de cheminer ensemble en usant du dialogue et de la bienveillance pour trouver le nécessaire équilibre qui garantisse la paix et la stabilité tout en préservant les libertés individuelles », a-t-il lancé.

Déjà, une commission de 13 députés dont 7 de UNIR, 4 des partis politiques présents à l’Assemblée nationale et de venant des députés indépendants a été formée pour revisiter le règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Suivant l’ordre du jour adopté à cette plénière, les nouveaux 91 députés vont dans les prochains jours élire le bureau de cette assemblée nationale, bureau à la tête duquel il y aura le successeur de Dama Dramani.

Au sein de cette nouvelle législature où on compterait plus de 80 personnes qui connaissent le travail parlementaire pour la toute première fois avec 15 femmes, on a des ténors comme l’ancien Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, Agbéyomé Kodjo, le Premier ministre sortant, Sélom Komi Klassou et la vice-présidente de la législature sortante, Mémounatou Ibrahima.

Read 832 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…