19 Dec 2018

Togo-élections : l’apôtre Sodji dit ce qu'il pense des élections du 20 décembre 2018

A quelques heures du scrutin législatif du 20 décembre 2018, un pasteur partage avec l’opinion, la mission qu’il a reçue de Dieu, celle de prier pour le Togo et surtout de faire des actions en faveur de la paix. L’apôtre Gabriel Ahlonko Sodji, fondateur de l’Eglise internationale des favorisés de Dieu, église plus connue sous le nom de « Citadelle de toutes les nations », appelle les Togolais à ne pas servir de ‘boucs émissaires pour les politiciens’.

Face à la presse ce mercredi, l’homme de Dieu et homme d’affaires, président d’un nouveau mouvement de la société civile en gestation dénommé ‘Togo en mouvement’ et qui compte en son sein des ‘hommes de Dieu’, estime que les opposants qui appellent la population togolaise à empêcher les élections ne comptent pas sur eux-mêmes mais plutôt sur la ‘pauvre population’.

La preuve, a-t-il souligné, c’est que depuis l’avènement de la démocratisation au Togo et de la lutte qui va avec, aucun de ces opposants qui sont sur la scène politique actuellement, n’a perdu un seul parent proche dans la lutte.

« Ils se retrouvent toujours finalement pour dialoguer. Pourquoi ne pas le faire continuellement ? Chaque fois qu’on cherche à réclamer quelque chose, il faut le faire dans la paix et surtout avec une dose de civisme au lieu de croire qu’en faisant du vandalisme et en se tuant, on pourrait arriver à quelque chose », pense ce pasteur.

Selon lui, si on fait un état des lieux sans complaisance de tout ce qui a été fait depuis le 19 août 2017, le résultat est négatif. « Il n’y a eu que morts, blessés et destruction de biens publics. Rien de concret », a-t-il précisé.

Pour cet homme de Dieu, la journée du 20 décembre retenue pour le scrutin législatif doit pouvoir se passer comme suit : ceux qui ne veulent pas voter ont raison de faire ce choix mais le mieux pour eux, c’est de rester chez eux.

Et ceux qui ont opté pour aller voter, poursuit-il, doivent pouvoir aller le faire dans la paix. Car, a-t-il souligné, ce que Dieu veut pour le Togo, c’est la paix et non autre chose.  

Read 2618 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…