07 Aug 2018

Bavon révèle la face cachée de l’acceptation par UNIR de la feuille de route

Le Front des architectes pour la République (FAR) a donné ce mardi à Lomé une conférence de presse au cours de laquelle le mouvement a tenu à alerter l’opinion nationale sur les enjeux de la feuille de route proposée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et les risques encourus dans la quête de l’alternance en 2020.

Le but poursuivi par l’organisation sous régionale à travers ces recommandations, note Johannes Bavon, le secrétaire général dudit mouvement, c’est de résoudre la crise que traverse le pays à travers des élections libres, transparentes et crédibles afin d’empêcher de nouvelles tensions populaires et garantir une sécurité solide contre le terrorisme.

« Ce but va dans l’intérêt de tous les pays de la région qui sont sous cette menace. C’est pour dire au peuple togolais qui a tant souffert, non sans lutter, que la feuille de route de la CEDEAO ne vise qu’à lui donner une seule chance : celle de lui permettre de vaincre l’oppression par des élections claires et crédibles », a-t-il indiqué.

La CEDEAO, a-t-il poursuivi, est obligée cette fois-ci  d’appuyer le peuple togolais à choisir ses propres dirigeants sans fraude ni violence.

Selon M. Bavon, au lieu que l’opposition qui lutte aux côtés du peuple, par ses réactions, sème le doute, la méfiance, la suspicion et la peur à l’égard de la CEDEAO, elle ferait mieux de se rendre compte que cette période d’avant 2020 est la période du ‘combat psychologique’ entre le parti au pouvoir et le challengeur du peuple.

« Le parti au pouvoir en est conscient et joue habilement sa pierre. Le RPT-UNIR a compris l’enjeu et veut ce pouvoir de toutes ses forces en 2020 », a-t-il souligné.

C’est ce qui explique, selon lui, la forte campagne de séduction par sa machine de communication professionnelle, l’accueil favorable par le parti UNIR de la feuille de route, l’affichage des comportements ‘coopératifs’ et ‘compréhensifs’, le tout, dans le but de donner une image de bon enfant.

L'attitude de démotivation affichée par l'opposition «prépare le peuple à une large abstention en 2020, comme cela a été le cas en 2015, tandis que les militants de UNIR seront mobilisés à voter, ce qui fera gagner UNIR sans difficulté », a-t-il laissé entendre.

Selon le FAR, le peuple togolais a des avantages indéniables auprès de la CEDEAO : UNIR n’avait pas honoré son engagement de 2006, le protocole de la bonne gouvernance de la CEDEAO veut mettre fin à la pérennité d’une même personne au pouvoir et l’organisation sous régionale est consciente que si les fraudes rentrent dans cette élection, une plus grande révolution pourrait se déclencher.  

« Il faut que l’opposition arrête l’amateurisme politique. Dire une chose pour démotiver les gens et revenir là-dessus, cela doit cesser. Nous devons savoir ce que nous voulons et nous devons nous y préparer », a lancé M. Bavon.   

Par cette sortie médiatique, a-t-il conclu, le FAR veut dire au peuple togolais que la chance, Dieu et la CEDEAO sont de son côté et le monde entier a ses yeux braqués sur la CEDEAO qui ne peut plus commettre une erreur si elle en avait commise de par le passé.

Read 1306 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…