ADS
03 Jul 2018

Alpha Condé donne raison à la coalition des 14

Dans une interview accordée à certains journalistes ce lundi lors des travaux du Sommet de l’Union africaine (UA) à Nouakchott en Mauritanie, le président guinéen, Alpha Condé est largement revenu sur le communiqué qui a sanctionné les travaux des discussions du dialogue inter-togolais à Lomé.

Selon M. Condé, les deux facilitateurs n’ont pas fixé de date pour les élections législatives. Ce qu’ils ont fait, c’est juste donner le 28 novembre comme une ‘date indicative’. « Nous n’avons pas fixé une date. Nous ne pouvons pas aller là-bas et reporter les manifestations ad viternam, nous avons donné une date indicative, le 28 novembre. Cela ne veut pas dire que nous avons fixé une date », a-t-il déclaré ce mardi sur RFI.

Par contre, a-t-il poursuivi, à court terme, des choses ont et demandées aux protagonistes. Il s’agit, a-t-il énuméré, de continuer à libérer les prisonniers, de permettre les manifestations dans les trois (3) villes ‘assiégées’ que sont Sokodé, Bafilo et Mango et de permettre à ce que les gens manifestent sur l’ensemble du territoire.

« S’ils arrivent à s’entendre, nous recommencerons, s’ils n’y a pas d’entente, nous verrons avec la feuille de route que nos pairs vont nous donner », a-t-il relevé ajoutant que les facilitateurs de la crise politique togolaise ont confiance aussi bien au chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qu’à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.  

Ce qu’attendent Alpha Condé et Nana Akufo-Addo des protagonistes de la crise, c’est de se mettre d’accord sur l’ensemble des questions, que les députés élus en juillet 2013 continuent de siéger jusqu’aux nouvelles élections  et que le gouvernement aussi arrête la préparation des élections.

Aux sortir des discussions, les deux parties que sont le pouvoir et l’opposition, sont rentrées dans une nouvelle confrontations, l’un pour démontrer que les facilitateurs ont appelé les Togolais à aller aux élections avant la fin du mois de novembre prochain, l’autre, pour dire que la date de fin novembre est juste indicative. Cette sortie du président guinéen vient remettre les pendules à l’heure.

Read 1499 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…