25 Apr 2018

Les leaders de la coalition en réunion au siège de la CDPA, sous ‘bonne’ escorte

Pas de marche à Lomé ce mercredi, premier des trois jours de manifestations programmées cette semaine par la coalition des 14 partis de l’opposition.  Les militants de ce regroupement de partis politiques de l’opposition n’ont pas fait le déplacement, ni des points de départ proposés par le gouvernement, ni ceux interdits de rassemblement.

Le fait marquant de cette première journée de manifestation est que le siège de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) à Lomé, un lieu qui sert de quartier général à la coalition des 14, et où les 14 responsables de la coalition sont en réunion, est encore pris d’assaut par la police et de la gendarmerie.

On parle même d’un renfort d’un détachement militaire sur les lieux pour appuyer la police et la gendarmerie. Les rues qui sont aux alentours du siège visé sont complètement désertes. Sont maîtres des lieux, les corps habillés.

Par moment, des sympathisants de cette coalition ont tenté de riposter en usant de jets de pierre et de barricades mais c’est sans grande réussite.  

Ce n’est pas une première. La même scène s’est produite le samedi 14 avril dernier au siège de la CDPA à Lomé, alors qu’à quelques kilomètres de là, à l’hôtel 2 février, les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) étaient tranquillement en Sommet extraordinaire.  

Les forces de l’ordre et de sécurité usent de gaz lacrymogènes pour disperser tout attroupement à ce lieu, ce qui empêche les leaders de l’opposition de sortir.  

Dans un message parvenu à Global Actu, Eric Dupuy, le secrétaire national à la communication de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) fait observer que « les leaders de la coalition des 14 sont de nouveau assiégés au siège de la CDPA. L’opération est en cours avec jets de grenades lacrymogènes et course poursuite du véhicule du chef de file de l’opposition ».

Que vont faire les forces de l’ordre et de sécurité à ce lieu ? On se souvient seulement que le 11 avril dernier, c’est après leur réunion au siège de la CDPA qu’un cortège composé de plusieurs véhicules à bord desquels étaient les leaders de la coalition, s’est ébranlé sur les artères de la capitale pour constater de visu ce qu’il se passait dans les rues.

Il s’en est suivi des  courses-poursuites et lancement de gaz lacrymogènes. Le chef de file de l’opposition a même accusé de tentative d’assassinat sur sa personne.  

Selon les informations données par le secrétaire national de l’ANC, la coalition des 14 tient une conférence de presse ce jour au siège de la CDPA.

Aux dernières nouvelles, leaders de la coalition des 14 ont pu regagner leur domicile. Ils reviendront sur les lieux pour une rencontre avec la presse nationale et internationale.

Read 755 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…