ADS
Togo: les lignes ont bougé au premier round des discussions Le ministre ghanéen Albert Kan-Dapaah faisant le point
20 Feb 2018

Togo: les lignes ont bougé au premier round des discussions

Le premier round des discussions du 27ème dialogue togolais a été très difficile. Les discussions ne reprennent que vendredi prochain, lorsque le président ghanéen, Nana Akufo Addo reviendra à Lomé. En attendant, les deux parties vont réfléchir aux premières décisions prises.

Les premières concernent les mesures d’apaisement. 45 des 92 personnes arrêtées dans le cadre des manifestations ont bénéficié d’une grâce présidentielle. Les dossiers des 47 détenus seront étudiés au cas par cas.

Quant aux 7 personnes qui croupissent encore dans les prisons dans l’affaire des incendies des grands marchés de Lomé et de Kara, elles seront jugées d’ici mercredi 21 février.

Autre chiffre à retenir, le gouvernement verra sa participation aux travaux du dialogue en tant que « groupe autonome ». La coalition des 14 partis politiques de l’opposition augmentera le nombre de ses représentants au dialogue, proportionnellement au nombre des représentants du gouvernement.

Le président ghanéen est aussi arrivé à obtenir de la coalition des 14, l’arrêt des manifestations de rue, jusqu’au résultat final du dialogue. En contrepartie, l’opposition demande une suspension du processus de préparation des élections législatives et locales engagé, en attendant les recommandations du dialogue. Le parti au pouvoir dit prendre acte de cette exigence et va y réfléchir.

Les deux parties ont dans le même abordé la question du rétablissement de la Constitution de 1992.

Read 1629 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…