14 Feb 2018

Djimon Oré : « le dialogue politique qui s’ouvre s’apparente à de l’amusement »

Le président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD), Djimon Oré, persiste et signe que le dialogue politique qui s’ouvre ce jeudi est de l’ « amusement »,  de l’ « irresponsabilité », de la « fuite en avant » et du « gaspillage des ressources nationales ».

Cette manière de procéder, a-t-il déclaré ce mercredi sur la radio Victoire FM, c’est conduire le pays au chaos et au bain de sang. « Le problème de notre pays est profond et complet et ne concerne pas que des partis politiques », a-t-il prévenu.

Pour lui, ceux qui vont au dialogue prochain ont une certaine représentativité mais ils ne sont pas aussi représentatifs pour discuter au nom de tous les Togolais. Aussi, relève cet acteur politique, fin défenseur de la transition politique au Togo, aucun dialogue ne débouche pas sur une transition pacifique mais plutôt sur un « arrangement politique ».

S’il est vrai qu’aucun pays ne peut mettre fin à une « dictature » pour embrasser la « vraie » démocratie sans passer par une transition politique pacifique, encore faut-il que cette transition soit provoquée par une assise nationale ou une conférence nationale souveraine, a-t-il prévenu.

Djimon Oré propose qu’une assise nationale soit organisée, ce qui va conduire à la mise en place d’une constituante et la dissolution de l’Assemblée nationale. La transition qui selon lui, sera faite avec ou sans le chef de l’Etat actuel, Faure Gnassingbé, doit avoir à sa tête, un « oiseau rare ».

Read 544 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…