ADS
12 Nov 2020

Cantines scolaires : focus sur l’EPP Amalaklé, seule école ciblée dans la préfecture de Blitta

L’année scolaire 2020-2021 a démarré depuis le 2 novembre. Dans la région centrale, les préparatifs vont bon train pour le démarrage effectif des opérations de cantines scolaires. Sur les 46 écoles ciblées cette année dans la région, une seule école est dans la préfecture de Blitta. Il s’agit de l’EPP Amalaklé dans le canton de Doufouli.

Faut-il le rappeler ? Dans la région centrale au cours de cette année scolaire, les opérations de fourniture de repas chauds aux élèves se dérouleront dans 46 écoles. Au nombre de ces écoles, 18 sont dans la préfecture de Tchaoudjo, 23 dans le Mô, 2 dans la préfecture de Tchamba, 2 dans la préfecture de Sotouboua et une seule dans la Blitta.

L’EPP Amalaklé n’a rien de spécial. Tout est parti, selon les informations, de la communauté de ce village qui a soumis une demande de sollicitation de cantines scolaires auprès de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB).

« Dans le cadre des mesures à prendre pour la poursuite des opérations de cantines scolaires à la fin du financement de la Banque mondiale en décembre 2019, ANADEB voulait expérimenter une nouvelle approche de mise en œuvre des cantines scolaires par contribution communautaire », indique un agent de l’ANADEB dans la région centrale.

 Le choix est donc tombé sur cette école, première à démarrer les cantines scolaires avec contribution communautaire dans la région centrale. C’était avec un effectif de 118 élèves depuis 2018.

Il faut rappeler que depuis février 2020, les opérations de cantines scolaires sont exécutées sur financement de l’Etat togolais pour un coût de 125 francs CFA le plat de repas chaud servi aux élèves.

Pour le compte de l’année scolaire 2019-2020, les opérations de cantines scolaires dans la région Centrale ont permis de toucher au total 14 068 écoliers des 45 écoles bénéficiaires. On note 18 écoles dans la préfecture de Tchaoudjo, 23 dans la préfecture de Mô, 2 dans la préfecture de Tchamba, une dans la préfecture de Sotouboua et une dans la préfecture de Blitta.

A travers ces 45 écoles, 1 230 387 de repas chauds ont été fournis au cours de l’année scolaire aux écoliers pour un montant de 153 798 375 F CFA à raison de 125 F CFA le plat sous la prestation de 344 mamans cantines.

Pour rappel, les cantines scolaires sont une sous-composante du projet de filets sociaux et services d base (FSB). Cette opération de fourniture de repas a pour objectif d’accroître l’accès des élèves des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers. Ce qui en retour devrait améliorer la fréquentation et la rétention des élèves dans les zones ciblées.  

Read 265 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…