13 Aug 2019

Togo : le CNJ décroche des stages de mémoire aux meilleurs lauréats du BTS

Réussir à l’examen du Brevet de technicien supérieur (BTS) au Togo est une chose. Mais décrocher par la suite un stage dans une boîte convenable à sa formation pour rédiger son mémoire de fin de cycle et obtenir son diplôme, en est une autre. Les meilleurs lauréats à l’examen du BTS n’auront plus de souci à se faire. Le Conseil national de la jeunesse (CNJ) leur a négocié des stages auprès de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).

La bonne nouvelle est sortie d’une entrevue qu’une délégation du CNJ-Togo conduite par son président, Régis Batchassi, a eue lundi, Journée internationale de la jeunesse (JIJ) célébrée sous le thème : « Transformer l’éducation », avec le Directeur général de cette agence étatique, Edmond Amoussou.

« Initié dans le cadre du Programme de Formation en Entreprise pour les Jeunes (PFE), il s’agit pour le CNJ d’adresser un besoin réel exprimé par les jeunes étudiants des écoles de BTS, souffrant d’un besoin de stage en entreprise leur permettant la rédaction de leur mémoire de fin de cycle », a confié M. Batchassi à Global Actu.

Selon les informations, plus de 100 jeunes bénéficieront de ce programme qui prend en compte une formation sur les métiers porteurs et l’entrepreneuriat.

En marge de ce partenariat, la délégation du CNJ a fait le suivi de la mise en œuvre des programmes initiés par l’ANPE notamment le programme AIDE et le programme d’adaptation. Au CNJ, on est convaincu que ce dernier programme permettra d’absorber de nombreux jeunes à partir des formations additionnelles de courte durée adapté au marché de l’emploi.

Le Président du CNJ a saisi l’occasion pour féliciter l’ANPE pour ses efforts et saluer les nombreuses réalisations du gouvernement pour une éducation de qualité orientée vers le marché de l’emploi. Au titre de ces réalisations permettant aux jeunes de révéler leurs compétences et investir leur potentiel, figurent, selon le CNJ, le programme de cantines scolaires, le projet SchoolAssur, la création des IFAD et la création récente de l’Agence nationale pour de l’éducation.

Régis Batchassi se dit rassuré que les jeunes veulent cultiver l’excellence et la réussite afin de contribuer pleinement à la mise en œuvre du Plan national de développement (PND). « Nous plaidons pour plus de centres d'orientation scolaire et professionnelle pour les jeunes à l'occasion de cette journée », a-t-il déclaré au sortir de l’entrevue.

Read 171 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…