ADS
25 Jun 2020

Des commerçants togolais très en colère contre le transporteur PIL-Togo

Ne sachant plus à quel saint se vouer, des opérateurs économiques togolais sont en passe de traduire le transporteur maritime PIL en justice pour répondre de ses actes et leurs payer des dommages et intérêts pour préjudices lourds subis. Il s’agit d’une affaire de centaines de conteneurs. Que s’est-il passé pour qu’on en arrive à cette situation malencontreuse?

L’information a été révélée par le journal ‘Flambeau des démocrates’ n°644 paru ce jeudi en kiosque. Selon l’hebdomadaire, des opérateurs économiques togolais ont commandé des marchandises à cet armateur, des marchandises qu’ils attendaient pour début du mois de mai 2020. A ce jour, ces marchandises n’ont toujours pas accosté au Port autonome de Lomé (PAL). Toutes les échéances ultérieures fixées par PIL-Togo ne sont toujours pas respectées.

« N’en pouvant plus de cette situation qui ne finit pas de leur causer des torts considérables, les pauvres commerçants envisagent de porter plainte contre le transporteur indélicat pour réparation des préjudices à eux créés du fait de ce retard dans la livraison. Et bien sûr, avec la détermination de ne plus traiter avec PIL à l’avenir », écrit le journal.

Les opérateurs économiques commencent par y voir une comédie de PIL

Il faut dire que c’est une affaire qui inquiète sérieusement les opérateurs économiques togolais. Ayant attendu jusqu’en début mai 2020 et face à l’absence du navire, l’armateur leur a fixé une nouvelle échéance qui est la fin du mois de mai. Cette date aussi est passée sans que le navire accoste. Une seconde date butoir a été fixée mais toujours rien…

« L’opérateur maritime annonce que finalement le navire à bord duquel se trouve les marchandises commandées accoste le 7 puis le 9 juin 2020. A ce jour, presque deux semaines après la date échue, le fameux navire n’accoste toujours pas. Les centaines de conteneurs à destination du Port autonome de Lomé, ne sont toujours pas disponibles pour être déchargées…Cette attente interminable crée de sérieux préjudices aux opérateurs économiques », écrit le journal de Loïc Lawson.

Aujourd’hui, le problème est encore plus sérieux, indique le journal. Les opérateurs économiques dont il s’agit commencent par perdre la confiance de leurs clients qui vont s’approvisionner ailleurs, lit-on.

« Plus que jamais, les préjudices sont énormes du fait de ce malencontreux retard que rien ne peut justifier. Même pas la Covid-19 puisque dans la même période, d’autres transporteurs sollicités par leurs clients se sont exécutés sans heurts, dans les délais impartis », note le journal.

La véritable raison du retard du navire se trouve ailleurs

Selon les informations données par ‘Flambeau des démocrates’, la vraie raison de ce retard inexplicable se trouve ailleurs : « à en croire des indiscrétions, PIL aurait des soucis avec un partenaire à Paris envers qui il aurait manqué de tenir ses engagements. Vrai ou faux, on ne saurait le dire pour le moment ».

Vivement que cette situation soit résolue pour que les opérateurs économiques togolais ne perdent pas leurs commerces construits sur de longues années et à après des sacrifices énormes.

Read 825 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…