ADS
21 May 2020

Togo : pour les problèmes de peau et de cheveux, pas mieux que les produits sortis de K2AD

Vous avez des problèmes de cheveux et de peau, confiez-vous à la Maison de beauté K2AD. Ici, on transforme depuis 2 ans les produits agricoles, notamment les fruits, les épices et légumes en produits cosmétiques efficaces pour la peau et les cheveux. Cette structure est promue par un jeune togolais. 

Kwami Adanvesso a reçu mercredi dans ses locaux à Avénou à Lomé, la visite d’une délégation de la plateforme ‘Bouge avec le 228’. Conduite par Yannick Agboka, secrétaire général de ladite plateforme, cette délégation a assisté à la préparation du savon noir fait à base de graine de nigel, un savon qui traite tous les problèmes de peau, notamment les tâches et la démangeaison.

La Maison de beauté K2AD fabrique aussi de la pommade à base de lait de souchet (éfio) et du curcuma (dotè djin) pour les cheveux abimés. On y trouve aussi une pommade pour cheveux fait à base de cacao, du lait hydratant fait à base d’avocat et de badiane, un éclaircissant naturel, dit le jeune entrepreneur.  L’huile essentielle d’avocat y est en bonne place pour les cheveux.  

S’il est arrivé à créer 3 emplois permanents et 15 emplois temporaires, le jeune entrepreneur dit qu’il y a encore du chemin à faire par rapport aux consommateurs togolais.

« Nous avons beaucoup de difficultés à distribuer nos produits parce que bon nombre de Togolais ignorent les vertus des produits locaux. Ils ont toujours confiance en des produits venus d’ailleurs et la plupart de ces produits sont faits à base d’éléments chimiques et ça nuit à leur peau, à leur santé et ça agit sur eux toute la vie. Nos produits sont bio et du coup, un peu chers par rapport aux produits envahisseurs mais comme les consommateurs courent derrière le moins cher’’, ils s’intoxiquent avec les produits chimiques » regrette l’entrepreneur.

C’est justement contre ces problèmes que la plateforme ‘Bouge avec le 228’ veut combattre. Les journalistes membres de cette plateforme se donnent pour mission d’inciter les Togolais à une forte consommation des produits locaux.

Selon eux, cette attitude seule est gage de création de richesses. Les limites de la pauvreté se trouveront repoussées et le chômage, grâce aux emplois que créeront les jeunes entrepreneurs, fera ses adieux.

Read 436 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…